Assurance crédit : l’assurance chômage

A la recherche d’une assurance crédit, vous entendrez sans doute parler de la garantie perte d’emploi ou assurance chômage.

L’assurance chômage ne figure pas systématiquement dans un contrat d’assurance emprunteur puisque, à la différence des assurances décès invalidité, la garantie perte d’emploi est facultative.

Toutefois, vous l’avez compris, c’est une précaution que votre banque appréciera que vous preniez.

À quoi sert l’assurance chômage?

Comme son nom l’indique sans ambigüité possible, l’assurance chômage entre en jeu si l’emprunteur perd son travail et se retrouve au chômage.

Toutefois, l’application de l’assurance chômage répond à des conditions précises qui, bien entendu, peuvent varier d’un contrat à l’autre mais qui sont globalement les suivantes :

  • L’emprunteur doit avoir été salarié en CDI, licencié et bénéficier des prestations des ASSEDIC ou de l’État ;
  • Il doit attester d’une certaine ancienneté dans l’entreprise;
  • Il doit respecter des conditions d’âge car passé un certain âge, l’emprunteur ne pourra plus bénéficier de cette garantie.

Par ailleurs, l‘assurance chômage ne couvre pas:

  • Les périodes d’essai;
  • Les prises de préretraite;
  • Le chômage partiel;
  • Les démissions volontaires;
  • La fin d’un contrat à durée déterminée (CDD), sauf éventuellement si celui-ci est intervenu pendant une période de chômage indemnisée.

Le seuil d’ancienneté permettant de profiter d’une assurance chômage est librement déterminé par l’établissement (de 6 mois à 1 an en général).

Source: Bercy.gouv.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres