Banques et assurances crédit : les assureurs contre-attaquent

 

Tandis que les banque possèdent 85% du marché de l’assurance crédit avec leurs « contrats groupe », les assureurs lancent l’offensive.

Changer-assurance-emprunteur-loi-Hamon

L’assurance emprunteur, qui sécurise le remboursement d’un crédit immobilier en cas de perte brutale de revenus, « représente en moyenne 30% du coût d’un crédit immobilier, et l’optimisation d’un crédit passe aujourd’hui essentiellement par le choix de cette assurance », explique la Macif dans un communiqué publié le 30 mai. La Macif et la MAAF ont récemment lancé des campagnes publicitaires pour promouvoir leurs offres.

Selon un rapport de l’Inspection générale des finances daté de novembre 2013, les banques réalisent en moyenne une marge de 50% sur ce type d’opération. « Si vous avez moins de 30 ans, le prix de l’assurance emprunteur proposée par les banques varie entre 0,25% et 0,30% du capital emprunté. Chez les assureurs alternatifs, il évolue plutôt entre 0,12% et 0,17% », explique Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux.

L’opportunité de changer d’assurance crédit

Malgré les avantages financiers, les consommateurs ignorent souvent pouvoir changer d’assurance crédit. Pourtant, la loi Lagarde du 1er janvier 2010 oblige les banques à accepter une autre assurance emprunteur si celle-ci propose des garanties équivalentes et la loi Hamon de juillet 2014 permet de changer d’assurance emprunteur dans les 12 mois suivant la souscription.

Cependant, en assurance crédit, les tarifs des contrats peuvent varier du simple au double en fonction des compagnies d’assurance, c’est pourquoi l’utilisation d’un comparateur d’assurance peut s’avérer la solution idéale pour un emprunteur souhaitant trouver une offre plus intéressante.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres