En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Votre chien saigne du nez : que faire ?

  • Économisez grâce au comparatif le plus complet du marché
  • Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Les saignements du nez chez le chien peuvent au premier abord paraître bénins. Pourtant, ce phénomène est parfois annonciateur d’une maladie plus ou moins grave. Des causes aux premiers réflexes à avoir lorsque votre animal saigne du nez : apprenez-en plus sur le sujet.

Les causes d’un saignement nasal chez le chien

Si votre chien saigne du nez, sachez que les causes peuvent être multiples. Globalement, l’écoulement de sang provenant de la truffe de votre chien peut être la conséquence de différentes affections et pathologies :

  • Un traumatisme tel qu’un choc ou une blessure, si votre animal est tombé violemment ou a par exemple été percuté par un véhicule. Ce traumatisme peut aussi être lié à la présence d’un corps étranger dans sa truffe ou à la morsure d’un animal (serpent, rongeur…) ;
  • Une inflammation ou une infection, comme une rhinite infectieuse, virale… ;
  • Une maladie grave (la leishmaniose, une tumeur, une maladie de la coagulation du sang…).

Le saignement de nez peut aussi être le résultat d’un empoisonnement en cas d’ingestion d’aliments ou de produits toxiques par votre chien (chocolat, javel, soude, médicament…).

Help ! Mon animal a mangé du chocolat
Lire l'article

Les épillets, des corps étrangers dangereux pour le chien

Provenant des graminées, l’épillet est un petit épi qui se coince très fréquemment dans les poils et les orifices du chien quand celui-ci est dehors. Lorsqu’il pénètre dans le nez de votre animal, l’épillet provoque en général des saignements.

Il peut atteindre l’ensemble des voies respiratoires et deviendra particulièrement dangereux s’il atteint les bronches ou les poumons. Il est souvent extrêmement douloureux pour l’animal et doit être retiré sous anesthésie. Avec une assurance santé, les frais de ce type d’intervention peuvent toutefois être minimes.

Quand consulter en cas de saignement du nez ?

Un saignement du nez chez le chien doit conduire à une consultation auprès d’un spécialiste dans plusieurs cas :

  • Si le saignement ne s’interrompt pas au bout de quelques minutes ;
  • Si le saignement est bilatéral (un écoulement de sang provenant simultanément des deux narines peut être le signe d’une maladie grave) ;
  • Si des symptômes sont associés à ce saignement.

Quels gestes adopter si votre chien saigne du nez ?

Vous pouvez mettre en pratique les conseils suivants chez vous, quelle que soit la cause du saignement nasal dont souffre votre chien :

  • Comprimer la cloison nasale concernée pendant une dizaine de minutes (sauf en cas de gros traumatisme avec potentielle fracture) ;
  • Maintenir la tête de votre animal en avant (ce geste va avoir pour effet de favoriser la coagulation du sang, stoppant ainsi le saignement) ;
  • Utiliser une compresse remplie de glaçons sur le museau de votre chien pour comprimer les vaisseaux sanguins. La coagulation sanguine s’en trouvera accélérée ;
  • Calmer votre chien en le caressant et en lui parlant doucement (le stress accélère la perte de sang).

Il est impératif de ne pas introduire de coton ou d’autres corps étrangers pour stopper le saignement. Le risque est notamment qu’il soit absorbé dans le conduit nasal et qu’il accentue le saignement.

En résumé

Si votre chien saigne du nez, prenez le temps d’adopter chez vous les gestes que nous vous conseillons. Dans le cas d’un saignement important, bilatéral ou associé à d’autres symptômes, consultez votre vétérinaire. Lui seul pourra déterminer la cause de ce phénomène et adapter le traitement nécessaire.

Cet article vous a-t-il été utile ?