En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Que faire si votre chienne est affectée par une vaginite ?

  • Économisez grâce au comparatif le plus complet du marché
  • Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Au cours de sa vie, votre chienne peut être atteinte de différents maux parmi lesquels la vaginite. Cette infection de la muqueuse vaginale doit être traitée rapidement pour éviter d’éventuelles complications. Voici quelques conseils pour identifier cette infection et réagir au mieux.

Qu’est-ce que la vaginite ? 

La vaginite chez la chienne est une infection de la muqueuse vaginale. Elle se traduit par des pertes purulentes et, parfois, un gonflement vulvaire. Elle est causée par un déséquilibre de la flore bactérienne vaginale. Elle doit être traitée rapidement afin d’éviter la propagation de l’infection vaginale à d’autres organes périphériques.

La jeune chienne peut être atteinte de vaginite avant ses premières chaleurs. Elle marque la mise en place du système hormonal. Celle-ci disparaît à l’arrivée de celles-ci. Elle se traduit par des pertes jaunâtres qui peuvent être associées à des douleurs et de la fièvre.

Qu’est-ce qui distingue de simples pertes vaginales avec une vaginite ?

Toute perte vaginale chez votre chienne ne doit pas vous alerter. Les pertes vaginales sont en effet fréquentes et normales chez la chienne. Elles peuvent témoigner que votre chienne est en période de chaleurs. Elles sont également présentes dans les mois qui entourent un accouchement. C’est véritablement le caractère purulent des pertes qui doit retenir votre attention.

Il est susceptible de prédire un risque de vaginite chez votre animal. Soyez aussi attentif aux réactions de votre chienne. Si celle-ci se lèche de manière persistante et répétée la vulve, cela peut être un signe précurseur de vaginite. En cas de doute, emmenez votre animal chez le médecin qui procédera à un examen complet pour déterminer la cause de ces pertes.

Quel est le traitement médical ?

Afin de confirmer ou d’infirmer l’hypothèse de vaginite, le vétérinaire réalisera, dans un premier temps, un examen clinique puis prescrira la réalisation d’examens complémentaires : cytologie vaginale, imagerie médicale, examen bactériologique…

S’il s’avère que votre chienne est bien atteinte de vaginite, le vétérinaire prescrira un traitement local à base d’injections vaginales d’antiseptique et, si besoin, une pommade à base d’antibiotiques.

Quels sont les risques de complication ?

Il est essentiel que la vaginite soit traitée dans les temps, car les risques de complication sont nombreux et peuvent avoir des conséquences graves sur la santé de votre chienne. Trois complications principales sont susceptibles d’intervenir si la vaginite n’est pas traitée ou si le traitement est trop tardif :

 

  • La cystite

La cystite est une affection bactérienne des voies urinaires qui se caractérise par une envie fréquente d’uriner, une faible émission d’urines et qui peut s’accompagner de douleurs à la miction. Non soignée, elle peut évoluer en pyélonéphrite, une infection des reins.

 

  • La métrite

Également appelée pyomètre, la métrite est une infection urinaire grave qui intervient chez les chiennes non stérilisées. Elle intervient généralement quelques semaines après les chaleurs de la chienne et se caractérise par la présence de sécrétions brunâtres au niveau de la vulve. En raison de l’infection, ces sécrétions ont du mal à s’évacuer et affectent l’utérus de la chienne. Cette maladie nécessite souvent une intervention chirurgicale.

 

  • Infertilité

Si la vaginite n’est pas traitée, elle peut affecter les appareils reproducteurs de la chienne et être une cause d’infertilité.

 

Si vous soupçonnez un cas de vaginite chez votre chienne, il est conseillé de consulter rapidement votre vétérinaire afin d’éviter toute complication. Lui seul pourra établir un diagnostic fiable et limiter le risque de propagation de l’infection aux organes voisins.

Pourquoi prendre une assurance pour chien ?

Souscrire une assurance santé pour votre chien vous permet d’envisager plus sereinement les frais de santé de votre animal. En fonction de l’option choisie, elle vous garantit une prise en charge partielle ou totale des honoraires de vétérinaire et des actes techniques ou analyses pratiqués sur votre animal. Pour faire votre choix, vous pouvez consulter nos offres d’assurance santé.

Une vaginite traitée à temps n’entraîne aucune conséquence pour votre chienne. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter, en cas de doute, à consulter votre vétérinaire.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?