En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Mon chien convulse : comment réagir ?

  • Économisez grâce au comparatif le plus complet du marché
  • Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Tremblements, pertes de connaissance, vomissements, aboiements incontrôlés… Les crises convulsives chez le chien impressionnent et nous laissent désemparés. Causes, symptômes, traitements, prévention, nous répondons à vos questions pour vous aider à bien réagir face à des convulsions chez le chien.

Pourquoi mon chien convulse ?

Plusieurs raisons expliquent l’apparition de convulsions chez le chien :

  • Une intoxication provoquant une anomalie sanguine.
  • Une hypoglycémie, c’est-à-dire un taux de sucre dans le sang trop bas pour alimenter le cerveau. C’est très fréquent chez les chiens diabétiques.
  • Un taux de calcium insuffisant (hypocalcémie), notamment chez les chiennes qui allaitent de nombreux chiots.
  • Une insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque causant une mauvaise filtration du sang.
  • Une tumeur au cerveau empêchant le fonctionnement normal des neurones.
  • Un accident vasculaire cérébral (AVC).
  • Un parasite ou un virus causant une encéphalite (inflammation du cerveau).

D’où l’importance de consulter le vétérinaire. Vous saurez alors si votre animal nécessite un suivi régulier. Une prise en charge par l’assurance santé chien rembourse les consultations de contrôle, les actes médicaux et les analyses.

Dans le cas où aucune cause médicale n’aurait été trouvée, on dit que les convulsions sont idiopathiques. Le cerveau de l’animal est simplement facilement excitable. C’est surtout vrai chez les jeunes chiens ne présentant pas de problèmes de santé particuliers.

Comment repérer la crise convulsive chez le chien ?

On distingue plusieurs formes de crises convulsives :

  • Les crises convulsives généralisées ou crises de grand mal : elles commencent par une perte de conscience. L’animal tombe par terre, se raidit, s’agite, hypersalive et est secoué de spasmes. Il peut également déféquer ou uriner de façon incontrôlée. Très impressionnante et éprouvante pour l’animal, cette crise convulsive nécessite une visite en urgence chez le vétérinaire.
  • Les crises généralisées non convulsives ou crises de petit mal : le chien perd soudainement son tonus musculaire, tombe et perd brièvement connaissance.
  • Les crises partielles ou focales simples : seul un côté du corps est touché. Le chien ne perd pas connaissance.
  • Les crises partielles ou focales complexes : le chien est sujet à des mouvements et aboiements involontaires.

Comment bien réagir face à une crise de convulsion chez le chien ?

Même si elles sont angoissantes, il est important d’adopter les bons gestes en cas de crise convulsive :

  • Gardez votre sang-froid.
  • Ne touchez pas votre chien, et surtout pas sa langue, vous risqueriez de vous faire mordre.
  • Évitez toutes les sources de stress : éteignez la télé, la radio, les lumières, la musique. L’endroit doit être le plus silencieux possible.
  • Ne parlez pas à votre chien, même quand la crise est passée et qu’il récupère.
  • Sécurisez la zone pour éviter les blessures. Placez des coussins à côté de votre chien pour qu’il ne se cogne pas.
  • Éloignez les enfants, car la scène peut les choquer.
  • Si la crise a duré plus de 5 minutes, emmenez votre chien chez le vétérinaire. Elle peut avoir causé des lésions cérébrales sévères.
" Des chiens plus sujets à l’épilepsie. Certaines races de chien sont très sujettes à l’épilepsie : Boxer, Golden Retriever, Labrador, Beagle. Une surveillance accrue est nécessaire. "

Mon chien est épileptique : quel traitement ?

Si l’épilepsie est diagnostiquée, votre chien devra suivre un traitement à base de molécules aux propriétés sédatives pour prévenir les crises. En cas de crise convulsive, vous devrez généralement lui injecter du Valium directement dans l’anus.

Très impressionnante, la convulsion chez le chien n’est, dans la majorité des cas, pas dangereuse pour sa santé. S’il est difficile de les prévenir, adoptez les bons gestes conseillés par LeLynx.fr en cas de crise.

Cet article vous a-t-il été utile ?