En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Chiens : un implant anti-libido a été mis au point

Pour refroidir les pulsions reproductrices de son chien, la science a mis au point un implant hormonal. De quoi éviter la castration chirurgicale.

chien vaccin implant

On n’arrête pas le progrès. Les médecins vétérinaires ont récemment proposé une alternative à la chirurgie pour empêcher son animal de compagnie de se reproduire. En général, un chien a beaucoup plus d’ardeurs pendant les périodes de vacances, et peut repérer une femelle ayant les mêmes besoins à plusieurs kilomètres de distance.

Mais de nombreux propriétaires ne veulent pas de petits chiots, c’est pourquoi la majorité font appel à l’ablation des testicules par un chirurgien. Comme alternative, la médecine vétérinaire propose désormais un implant pour calmer la libido. Ces implants sont placés sous la peau de l’animal, souvent entre les omoplates.

Stérilisation, détartrage, maladies héréditaires : quelle prise en charge par l’assurance animale ?
Lire l'article

Une solution indolore et remédiable

L’avantage de ces implants est qu’ils ne requièrent pas d’anesthésie et ne provoquent aucune douleur au chien. Pendant six mois, l’implant libère des principes actifs qui régulent la libido et la fertilité du chien. Contrairement à la chirurgie, l’implant n’est pas une décision irrémédiable : il peut ne pas être renouvelé, et l’animal retrouvera son appétit sexuel.

La castration chimique semble convaincre beaucoup de personnes, qui trouvent que la castration chirurgicale s’apparente à une mutilation. Cependant, le prix d’un implant anti-testostérone peut en freiner plus d’un, car il reste bien plus élevé que la simple ablation.