Les intoxications alimentaires animales

Intoxication animale

Les humains ne sont pas les seuls à risquer l’indigestion ou pire encore, l’intoxication alimentaire… les animaux sont également concernés mais on a tendance à l’oublier ! D’ailleurs, les aliments dangereux pour eux ne sont pas forcément les mêmes que ceux qui le sont pour nous. Il faut donc redoubler de vigilance et savoir agir en conséquence.

Pour cela, votre fidèle comparateur d’assurances chiens et chats LeLynx.fr vous propose d’étudier la question.

Intoxication animale

Quels sont les aliments à risque ?

  • Le chocolat : c’est ce que l’on préfère donner à nos amis à quatre pattes car on a vraiment l’impression de leur faire plaisir. Mais attention, une substance appelée la théobromine, contenue dans le chocolat peut être extrêmement toxique pour les chiens et les chats. Entre 3 et 30 grammes, de chocolat par kilo pour les chiens et le double pour les chats et la dose devient toxique. Exemple : il suffit de quelques carrés de chocolat à 70% de cacao pour tuer un petit chien ou un chat !
  • Le raisin : Que ce soit frais ou sec, il semblerait que ce fruit provoque une insuffisance rénale pouvant conduire à la mort de l’animal !
  • La pomme de terre crue : également très mauvaise pour l’homme, elle contient un alcaloïde toxique qui disparaît à la cuisson, il s’agit de la solanine. Une seule petite pomme de terre crue peut tuer un chien.
  • L’ail et l’oignon : que ce soit crus ou cuits, ils peuvent être toxiques pour les chiens et les chats. Il suffit de 25 à 50 grammes pour qu’un petit gabarit soit fortement intoxiqué.

Symptômes et réactions

De manière générale, les symptômes de l’intoxication alimentaire sont : diarrhée, vomissements et pertes d’appétit. A cela peuvent s’ajouter des tremblements, des pertes d’équilibre, une somnolence… c’est le cas pour l’ingestion de pomme de terre crue. Après ingestion de chocolat l’animal peut aussi être très agité. En cas d’intoxication à l’oignon ou à l’ail, ses gencives deviennent pâles et ses urines foncées.

Face à tous ces symptômes, ou en cas de doute quant à l’ingestion de l’aliment, il faut immédiatement contacter son vétérinaire ou un centre antipoison vétérinaire. On vous indiquera alors la conduite à adopter.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres