Mon chat ne sort pas, doit-il être identifié ?

Le chat est un animal de compagnie mais, du fait de son agilité, de sa rapidité et de sa curiosité, il n’est pas dit qu’il ne tente pas un jour de vous fausser compagnie. C’est pourquoi l’identification de ces petites bêtes est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2012. Dans le but de protéger les animaux mais aussi pour une nécessité zootechnique et sanitaire.

Explications avec LeLynx.fr, votre comparateur d’assurances.

chat-interieur

Source image : Journaldesfemmes.com

A quoi sert l’identification ?

Il s’agit de marquer d’un numéro exclusif son animal afin de le reconnaître, on lui fournit une «identité», il possède alors un passeport européen représentant son document officiel d’identification.

Cette identification se fait par tatouage ou par puce électronique. Le tatouage est placé dans l’oreille du chat et requiert une anesthésie générale. L’avantage est qu’il est immédiatement visible.

La puce électronique s’implante à gauche de l’encolure, cet acte est réalisé par le vétérinaire. Cette injection se fait sans anesthésie, ce qui est un avantage comparé au tatouage qui en plus, est falsifiable et peut s’estomper avec le temps.

Ensuite est établi le certificat provisoire d’identification, après plusieurs semaines, le propriétaire reçoit la carte d’identification définitive.

Quelles autres démarches ?

Partant du principe que votre chat peut un jour s’enfuir ou simplement partir faire un tour, il y a d’autres règles à suivre :

  • Le faire vacciner dès l’âge de deux mois contre le typhus et le coryza car ces virus peuvent aussi être transmis par des chats mais aussi par vos mains, vos chaussures…
  • Il est aussi conseillé de le faire vacciner contre la rage.
  • Votre chat doit être vermifugé régulièrement, surtout s’il est en contact avec de jeunes enfants.
  • Enfin, la stérilisation est importante, si vous ne le destinez pas à la reproduction.

Ça vous évitera bien des désagréments.

Si votre chat n’est pas identifié auprès de services vétérinaires et qu’il se perd, il sera considéré comme errant et risquera l’euthanasie passé un délai réglementaire de 15 jours. C’est ce qui arrive chaque année à 500 000 chats et chiens en France !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres