L’arthrose : un handicap pour les plus vieux de nos chiens et chats

chien-chat-arthrose

Cette maladie qui s’attaque aux articulations vieillissantes de nos animaux de compagnie peut être un véritable fléau si elle n’est pas diagnostiquée et prise en charge assez tôt. Même s’ils ne guérissent jamais définitivement de l’arthrose, chiens et chats peuvent voir leurs souffrances soulagées par des traitements médicamenteux, chirurgicaux et par la médecine douce.

chien-chat-arthrose

En félin soucieux de la santé des siens et comparateur d’assurances chiens chats, LeLynx.fr vous en dit plus sur ce mal qui touche de nombreux compagnons d’âge mûr (mais aussi de plus jeunes).

L’arthrose est une maladie fréquente mais sous-diagnostiquée chez nos animaux de compagnie

Si elle est plus fréquente chez les chiens âgés (20 % des chiens de plus d’un an en seraient atteints), l’arthrose n’épargne non plus les chats. Chez ces derniers en revanches, plus enclins à l’isolement et au silence lorsqu’ils souffrent, la maladie est plus rarement diagnostiquée.

L’arthrose est une maladie rhumatismale qui provoque la dégénérescence progressive du cartilage situé au niveau des articulations (principalement des coudes et des hanches). Ce « vieillissement accéléré » engendre une douleur chronique chez l’animal qui l’exprime à sa manière. Les différents signes suivants doivent être considérés comme alarmants et justifier d’emmener son compagnon chez le vétérinaire :

  • Chez le chien : des difficultés à se lever ou à se déplacer, une raideur voire une boiterie, un manque d’entrain lorsqu’on le promène, une tendance à rester couché, à grogner quand on le caresse ;
  • Chez le chat : des déplacements et mouvements rendus difficiles, notamment pour rentrer dans sa litière ou faire sa toilette, une perte de souplesse, de vivacité, des feulements ou mouvements de recul lorsqu’on le caresse.

Traitements de l’arthrose : quelle prise en charge par l’assurance santé animale ?

Une fois diagnostiquée par le vétérinaire, par simple auscultation ou à l’aide de radiographies, l’arthrose est traitée par des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une chirurgie s’avère parfois nécessaire, en fonction de l’âge et du stade de la maladie. En complément de ce traitement, l’animal suit souvent un régime pour réguler son poids (l’obésité étant un facteur prédisposant et aggravant de l’arthrose) et peut aussi être soulagé par la médecine douce. Enfin, des compléments alimentaires sont parfois bénéfiques pour aider à la régénération du cartilage.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres