Chiens et chats : les Franciliens sont les premiers importateurs en France

Dans son baromètre annuel, le fichier national I-CAD a enregistré plus d’1,8 million d’animaux domestiques en 2020, un chiffre en hausse de 17,1% sur un an. 40 906 chiens, chats et furets ont d’ailleurs été importés de l’étranger, notamment en Ile-de-France.

« Pour entrer en France, un chien ou un chat doit avoir été préalablement identifié, en plus de remplir des conditions sanitaires et administratives obligatoires ». C’est la raison pour laquelle le fichier national I-CAD – entreprise rattachée au ministère de l’Agriculture – a révélé les chiffres des animaux domestiques importés en France en 2020.

Dans son baromètre annuel, I-CAD précise que 40 906 chiens, chats et furets sont arrivés en France l’année dernière, soit une tendance en hausse de +22,8% sur les 5 dernières années. La région Ile-de-France est d’ailleurs la championne en la matière avec 7 022 animaux importés, devant la Provence-Alpes-Côte d’Azur (6 596) et le Grand-Est (5 302).

5 étapes essentielles pour bien accueillir son nouvel animal
Lire l'article

« Vous prendrez bien un petit Spitz ! »

Plus précisément, sur les 29 416 chiens importés, certaines races sont privilégiées par les Français comme les spitz (2 984), les beagle (1 389), les chihuahuas (1 339), les lévriers espagnols (1 202) ou les bouledogues français (1 102). Crise sanitaire oblige, les propriétaires sont davantage passés par des professionnels en 2020 (+51,8%) que par des particuliers (-11,2%).

Du côté des chats, la mode est davantage récente puisque les importations de l’étranger ont bondi de façon exceptionnelle sur les 5 dernières années, à +102,3%. Cependant, les propriétaires continuent de passer majoritairement par des particuliers. Au niveau des races, les Français affectionnent surtout les european shorthair (3 994), les croisés (3 418) et les main coon (912).