En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Choisir son chien : ce qu’il ne faut pas faire

Jihane Bensouda - mis à jour le

Vous l’aurez compris à la lecture de ce guide: le choix de son chien doit être le fruit d’une véritable réflexion. Ces quelques pistes vous aiguilleront déjà vers une meilleure décision. Afin de conclure ce guide, voici un point sur quelques erreurs à ne pas commettre.

3 astuces pour faire un bon choix

Premièrement: ne choisissez pas sur un coup de tête. Ce chiot qui vous regarde avec des yeux morts d’amour dans l’animalerie est certes craquant, mais il faut raison garder et repenser aux questions soulevées dans ce guide. Pour savoir s’il vous correspond, demandez conseil au vendeur afin de savoir de quel genre de chien il s’agit.

De même, méfiez-vous de la mode. Si vous voulez la race qui fait fureur en ce moment, vous risquez de payer plus cher qu’en temps normal. Si vous voulez absolument cette race en particulier, faites des économies en attendant que la mode change. Et si c’est la tendance qui vous intéresse le plus, vous devez vous tenir prêt à débourser davantage d’argent pour votre compagnon. Cela dit, rappelez-vous que vouloir être à la mode n’est pas un motif suffisant pour adopter un être vivant, qui lui aussi a des sentiments. De plus, certains éleveurs peu scrupuleux profitent de la mode en faisant se reproduire massivement les chiens, ce qui conduit souvent à des problèmes de consanguinité qui se ressentent sur le caractère du chien et sa santé.

Bien se renseigner

Enfin, vous l’aurez compris: renseignez-vous avant de faire un choix, non seulement sur le comportement de votre chien, mais aussi sur l’évolution de ses besoins à mesure qu’il grandit, les maladies qu’il pourrait avoir (ce qui est très courant chez les chiens de race), etc…

Dernièrement sur ce thème