Et si les chiens transmettaient le coronavirus ?

Un chien a été testé positif au coronavirus à Hong Kong, selon les autorités chinoises. Un animal de compagnie peut-il contracter le Covid-19 ?

Complicité homme chien

Une sexagénaire chinoise a eu la mauvaise surprise de découvrir que son chien était atteint du fameux coronavirus. Ce spitz nain a été placé en quarantaine par les autorités de santé chinoises par mesure préventive. Cependant, le taux de Covid-19 récolté dans la gueule du chien semble très faible et l’animal ne présente aucun symptôme.

Doit-on pour autant s’inquiéter d’une transmission entre un animal de compagnie et l’homme ? A vrai dire, les scientifiques ne le savent pas encore. Le Covid-19 est bel et bien un virus animal transmis aux humains par différentes espèces : dromadaires, chauve-souris ou encore civettes. Mais selon le ministère de l’Agriculture de Hong Kong, « il n’y a aucune preuve que les animaux de compagnie puissent être infectés ou puissent être une source de transmission à la population ».

Les vaccins du chien
Lire l'article

Contamination environnementale

L’Organisation mondiale de la santé a confirmé l’information. Les autorités sanitaires rappellent cependant les gestes de protection minimaux : se laver les mains après un contact avec son animal domestique et appeler un vétérinaire en cas de symptômes anormaux. Jonathan Ball, professeur de virologie moléculaire, a expliqué à Science Media Centre qu’il serait « invraisemblable pour un virus de passer par autant d’espèces différentes en si peu de temps ».

Les faibles échantillons, selon le scientifique, ne prouvent rien : « Nous devons faire la différence entre une réelle infection et la simple détection de la présence du virus ». L’hypothèse qui pourrait le plus probablement expliquer la présence du Covid-19 chez ce chien hongkongais est une « contamination environnementale ».