En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

5 étapes essentielles pour bien accueillir son nouvel animal


La famille s’agrandit et vous vous apprêtez à faire un peu de place pour un animal de compagnie ? Découvrez 5 étapes essentielles pour bien intégrer votre compagnon à quatre pattes à la maison !

Préparez votre logement

Première étape : faites un tour de votre habitation. Portez une attention particulière aux objets du quotidien qui, à première vue, peuvent sembler inoffensifs mais qui pourraient être dangereux. Câbles, fils électriques, et tout autre objet potentiellement dangereux ou fragile doivent être mis hors de portée. Pensez à bien sécuriser vos produits d’entretien, souvent toxiques, pour les rendre inaccessibles !

Pensez également aux plantes et aux fleurs : nombreuses sont toxiques pour les animaux domestiques, comme l’aloé vera ou encore le lierre. Par mesure de précaution, il est fortement recommandé de bien connaître les plantes que vous achetez et de les disposer hors de portée de votre animal, de préférence en hauteur.

Créez lui de la place

Une fois que ce premier tour du logement et de ses risques est effectué, vient le temps de déterminer les espaces de vie de votre animal. A quelles pièces aura-t-il accès ? Quels seront ses espaces détente, quels seront ses espaces de propreté, et quels seront ses espaces de jeux ? Pour ses premiers jours dans votre logement, il est conseillé de réserver une pièce à votre nouveau compagnon : il pourra ainsi prendre ses marques sans crainte. Dans l’idéal, laissez-le choisir l’endroit de son choix et laissez-le s’y cacher : un temps d’adaptation est souvent nécessaire. Faites également attention au bruit, puisque chiens et chats y sont particulièrement sensibles !

Faites de sa santé une priorité

En fonction de l’âge de votre animal, il pourra avoir déjà rendu visite au vétérinaire. Sinon,  une visite de contrôle s’impose afin de vérifier son état de santé, de réaliser les vaccins et de le faire identifier par puce électronique si cela n’a pas déjà été fait. À cette occasion, il vous sera remis un carnet de santé neuf ainsi que la carte d’identification à l’ICAD (identification des carnivores domestiques).

La première visite chez le vétérinaire est une étape primordiale et à ne pas négliger : elle joue un rôle déterminant sur la manière dont votre animal va appréhender ses futures visites, assurez-vous donc qu’elle se passe dans le calme. Pensez à prendre rendez-vous, afin de ne pas trop attendre en salle d’attente et ne pas stresser davantage votre animal.

chat veterinaire

Et l’assurance chien chat ?

Pensez également à l’assurance chien / chat : elle vous permettra de bénéficier d’un remboursement des dépenses de santé liées à votre animal en cas d’accident ou de maladie. Bien que cette couverture ne soit pas obligatoire, y souscrire peut s’avérer un bon investissement sur le long terme, surtout si vous souscrivez tant que votre animal est jeune et qu’il n’a pas encore besoin de soins importants !

Prenez les bonnes habitudes

Les premiers jours sont ceux où vous fixez les règles. En plus de votre animal, assurez-vous que tous les membres de votre foyer les partagent et les appliquent, pour que tous vivent en harmonie sous le même toît !

Prenez le temps de bien définir :

  • Où l’animal peut aller ainsi que les espaces interdits ;
  • Qui nourrit l’animal, quand, et à quelle fréquence ;
  • Assurez-vous d’apprendre à votre animal à respecter votre espace.

S’il y a des enfants dans votre foyer, il est important de leur expliquer comment vivre avec un animal, comment les caresser et jouer avec eux : montrez leur l’exemple !

Equipez-vous

Un premier animal induit certains frais d’équipement. Avant l’arrivée de votre nouveau compagnon, assurez-vous d’être muni du matériel adéquat !

  • Côté alimentation : assurez-vous d’acheter des produits d’alimentation adaptés à votre animal (poids, âge), mais n’achetez pas en en trop grande quantité : après quelques semaines passées auprès de votre animal, ses besoins vont probablement évoluer ;
  • Côtés accessoires : assurez-vous d’avoir le matériel nécessaire au transport et déplacement : caisse de transport, laisses, colliers…
  • Construisez-vous une petite trousse de secours : gouttes pour les yeux et les oreilles, pinces, bandages, tire-tiques…
Astuce Malynx !

Votre vétérinaire peut vous aider à constituer votre première trousse de premiers secours, demandez-lui conseil !

Cet article vous a-t-il été utile ?