81% des animaux de compagnie identifiés perdus sont retrouvés

 

Selon une étude, un animal identifié à 40% de chance de plus d’être retrouvé. Pourtant, l’identification animale est encore insuffisante en France, notamment chez les chats.

identification chiens chats

Le fichier d’identification national des carnivores domestiques (I-CAD) et TNS/Sofres ont réalisé un état des lieux de l’identification des chiens et des chats en France. Si 88% des chiens sont identifiés en France, cette proportion est divisée par 2 pour les chats, qui ne sont que 46% à être identifiés. Un chiffre encore insuffisant face au caractère obligatoire de l’identification.

C’est effectivement un élément important pour les animaux, notamment en cas de perte. 81% des animaux identifiés sont retrouvés contre seulement 59% pour les animaux non identifiés. Les propriétaires de chiens et de chats ont donc tout intérêt à identifier leurs animaux : en cas de perte, ils ont près de 40% de chance de plus de retrouver leur animal.

Le prix, l’un des freins à l’identification des animaux

Un des freins à l’identification animale auprès des propriétaires d’animaux est le tarif, parfois considéré comme trop onéreux. C’est la cas pour 22% des possesseurs de chiens et 17% des possesseurs de chats. Le prix moyen acceptable basé sur les réponses des personnes interrogées par TNS/Sofres est de 37 € pour les possesseurs de chiens, et de 31 € pour les propriétaires de chats. Les tarifs pratiqués par les vétérinaires varient de 50€ pour un tatouage à 70€ pour une puce électronique.

L’I-CAD recense aujourd’hui plus de 15M de carnivores domestiques identifiés : 9,8M de chiens, 5,8M de chats et 60 000 furets.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres