Assurance santé pour le yorkshire-terrier

  • Économisez grâce au comparatif le plus complet du marché
  • Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Le yorkshire-terrier est né durant la seconde révolution industrielle en Grande-Bretagne pour chasser les rats des mines et les lapins dans les terriers. C’est un chien de petite taille qui ne pèse pas plus de 3 kg à l’âge adulte et mesure de 15 à 25 cm. Ne vous fiez pas à ses allures de peluche, le yorkshire-terrier est un chien de caractère, souvent têtu, mais toujours affectueux.

Le yorkshire aime vivre en intérieur pour aller et venir dans un espace où il a ses repères. Il apprécie également sa promenade quotidienne avec son maître, mais s’il est bien couvert. En effet, le yorkshire est un animal frileux. N’hésitez pas à mettre un petit manteau sur son poil afin de préserver sa santé.

Le plus petit chien de l’histoire était un yorkshire-terrier femelle. Elle s’appelait Stella et vivait au XIXe siècle en Angleterre. Elle ne mesurait que 6,35 centimètres de hauteur.

Pourquoi souscrire une assurance santé pour son yorkshire-terrier est important ?

Un yorkshire-terrier vit en moyenne entre 10 ans et 16 ans, une espérance de vie longue pour un chien. Pour l’aider à garder la forme le plus longtemps possible, l’idéal est de souscrire une assurance pour chien yorkshire-terrier.

Cette mutuelle pour animaux fonctionne sur le même principe que pour les humains et prend en charge les dépenses chez les vétérinaires. LeLynx vous aide à trouver le meilleur contrat pour votre yorkshire grâce à son comparateur d’assurance santé pour chien en ligne. Deux minutes suffisent pour obtenir des devis personnalisés à des prix compétitifs. Sélectionnez l’offre de votre choix et souscrivez en ligne. C’est simple, rapide et économique !

Quels sont les problèmes de santé courants pour un yorkshire-terrier ?

Le yorkshire est un canidé à la santé assez solide, mais comme tous les chiens de petite taille, il est sujet à quelques problèmes physiques :

 

  • Luxation de la rotule : la rotule sort de la trochlée fémorale, elle reste alors en flexion causant une boîterie invalidante.
  • Hémivertèbre : une malformation des vertèbres causant la compression de la moelle épinière et des difficultés à se déplacer. Mal soignée, elle cause une invalidité chez le yorkshire.
  • Maladie de Legg-Calvé-Perthes : typique chez les chiens de petite taille, c’est une maladie dégénérative du fémur entraînant de l’arthrose, des douleurs et une boîterie constante.
  • Shunt porto-cave : un vaisseau anormal qui empêche la filtration du sang par le foie. La maladie nécessite un traitement chirurgical.
  • Persistance du canal artériel : une malformation cardiaque congénitale causant un retard de croissance et une fatigue chronique. Sans intervention chirurgicale, 60 % des yorkshires meurent avant 18 mois.
  • Hydrocéphalie : une accumulation de liquide dans les cavités du cerveau. Le chien atteint de cette maladie présente une tête bombée, des crises d’épilepsie et des troubles du comportement.
  • Problèmes dentaires : la race est sujette à une malposition dentaire entraînant l’apparition d’une plaque de tartre pouvant aller jusqu’à la gingivite ou le déchaussement.

Malgré son aspect de chien fragile, le yorkshire-terrier est un animal résistant et doté d’un fort caractère. Sa vitalité et sa tendresse en font l’un des chiens les plus possédés aux États-Unis et en Europe.

Cet article vous a-t-il été utile ?