En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance pour chien springer anglais

  • Économisez grâce au comparatif le plus complet du marché
  • Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Le springer anglais, ou springer spaniel anglais, est originaire des îles Britanniques, où il était utilisé comme chasseur de gibier. C’est un chien au poil droit et fin, avec des franges partout sur le corps, notamment sur les pattes arrière et avant, le ventre et les oreilles.

Le springer anglais est un animal de compagnie enjoué et doté d’une douceur hors du commun. Aucune agressivité ne l’habite, vous pouvez donc le laisser jouer seul avec les enfants sans souci. Il se montre toujours affectueux envers ses maîtres et supporte assez mal la solitude. Si vous partez travailler toute la journée, offrez-lui un long moment de jeu à votre retour.

Pourquoi souscrire une assurance santé pour son springer anglais est-il important ?

Le springer anglais est un chien de bonne condition physique (n’oublions pas qu’il était autrefois utilisé comme chien de chasse). Mais comme pour tous les autres chiens de race pure, une maladie héréditaire n’est jamais à exclure, un accident non plus d’ailleurs.

Avec une bonne assurance pour chien, les dépenses chez le vétérinaire sont prises en charge jusqu’à 100 %. Cela inclut tous les soins préventifs, les consultations en urgence, mais aussi les actes spécifiques comme les radiographies ou les hospitalisations. Avec une mutuelle pour springer anglais, vous garantissez une santé de fer à votre compagnon tout en faisant des économies.

Quels sont les problèmes de santé courants pour un springer anglais ?

Le springer anglais est susceptible de développer des maladies comme :

  • L’alpha-fucosidose, une maladie due au dysfonctionnement d’une enzyme contractée chez les jeunes springers anglais. Les principaux symptômes sont des difficultés d’apprentissage, des troubles du comportement et locomoteurs.
  • La séborrhée primaire : une maladie héréditaire qui touche le poil du chien. Celui-ci devient gras et des lésions apparaissent progressivement au niveau des plis de la peau. Des dermatoses secondaires peuvent également survenir et aggraver le prurit. Le vétérinaire pratique une biopsie de la peau pour établir le diagnostic. Un traitement à vie est nécessaire, car la maladie est incurable.
  • La communication interventriculaire : une malformation congénitale du cœur caractérisée par de la toux, des essoufflements et un œdème pulmonaire. Cette pathologie nécessite une opération chirurgicale pour être soignée.
  • La dysplasie coxo-fémorale : une maladie héréditaire touchant l’articulation de la hanche et entraînant des déchirures et, sur le long terme, de l’arthrose. Si l’administration d’anti-inflammatoires ne suffit pas à soulager le chien, une intervention chirurgicale est souvent envisagée, voire la pose d’une prothèse de la hanche.

Le springer anglais est le plus ancien et le plus docile des chiens de chasse britanniques. Débordant d’énergie, ce chien n’est jamais à l’abri d’un accident. Pour prévenir les risques, n’oubliez pas de souscrire une assurance pour chien.

Cet article vous a-t-il été utile ?