Homéopathie pour les animaux : une alternative aux médicaments ?

Homéopathie pour animaux

Que ce soit pour des problèmes cutanés, digestifs ou comportementaux, l’homéopathie est de plus en plus utilisée de nos jours par les propriétaires d’animaux de compagnie pour soigner les tracas du quotidien ou tout simplement pour alléger la facture. Toutefois, cette médecine parallèle dite « douce » n’est pas la solution miracle aux problèmes de santé animaliers.

L’homéopathie est régulièrement pointée du doigt par les professionnels de la santé animale. Si certains la considèrent comme un médicament à part entière pouvant mener à la guérison de symptômes, d’autres, plus sceptiques, dénoncent son inefficacité.

Née en Allemagne, il y a un peu plus de 200 ans, l’homéopathie est une méthode thérapeutique consistant à soigner les maladies au moyen de remèdes administrés à doses infinitésimales, qui ont un effet contraire à leur administration à doses élevées. Si l’homéopathie est rapidement entrée dans la pharmacie des particuliers, elle s’est aussi invitée dans le cabinet des vétérinaires pour soigner les petits bobos des animaux. Pourtant, cette pratique ne fait pas l’unanimité au sein des vétérinaires.

L’effet placebo en question

HoméopathieLes détracteurs de l’homéopathie s’accordent à dire qu’elle n’engendrerait qu’un effet placebo aussi bien sur les humains que sur les animaux, c’est-à-dire, un traitement pharmacologique d’efficacité nulle, mais agissant par un mécanisme psychologique et/ou physiologique, quand le sujet pense recevoir un traitement actif.

Avant de recourir à l’homéopathie pour soigner un animal de compagnie, il faut être conscient que cette médecine parallèle – bien moins coûteuse que les traitements traditionnels chez le vétérinaire – s’avère efficace pour soulager les affections aiguës (problèmes de transit, calculs urinaires ou infections débutantes), mais aussi les maladies chroniques (problèmes articulaires ou cutanés, insuffisance respiratoire), et enfin, les troubles du comportement (stress, agressivité, déprime ou encore boulimie). Ainsi, l’homéopathie permet de pratiquer l’automédication et d’éviter les longues minutes d’attente dans un cabinet vétérinaire.

Adieu antibiotiques, antalgiques et anti-inflammatoires?

Animaux maladesD’autres traitements, notamment allopathiques, peuvent aussi être associés à l’homéopathie, car ces deux moyens sont souvent complémentaires. Toutefois, le corps peut lutter efficacement contre la plupart des maux puisque les animaux, tout comme les humains, possèdent un système immunitaire puissant permettant de guérir nombre de maladies (gastro-entérites, cystites, maladies urinaires, entorses, grippes).

Les animaux combattent généralement les traumatismes ou les maladies sans assistance médicale. Dès lors que la maladie d’un animal de compagnie est diagnostiquée comme pouvant se guérir toute seule, un traitement contre la douleur prescrit par un vétérinaire peut aussi aider l’animal à mieux vivre cette période. Si seule l’homéopathie est utilisée, l’animal guérira, mais dans la souffrance.

Toutes les maladies ne se guérissent pas seules. Si l’animal présente des symptômes inquiétants tels qu’une fièvre supérieure à 39°, une prostration, une agitation inhabituelle ou si l’état de l’animal ne s’améliore pas dans un délai de 48 h, il est nécessaire de consulter un vétérinaire.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres