À l’approche de l’été, les Français restent sous le charme des camping-cars et des vans

Selon la Fédération européenne de caravaning, les véhicules de loisirs (camping-cars, vans, fourgons aménagés…) ont enregistré des ventes record en 2020 avec 234 000 exemplaires écoulés. À l’orée d’un nouvel été covid, il y a de fortes chances de les voir inonder les routes françaises.

Grand air, liberté ou encore investissement rentable… Les Français ne manquent pas de superlatifs lorsqu’on leur demande d’évoquer leur nouvelle acquisition. Interrogé par BFMTV, Jean-Michel a investi près de 50 000€ dans un van flambant neuf. « C’est un investissement qui en vaut la peine, quand on le rapporte à des billets d’avion, des locations, de l’hôtellerie », précise-t-il.

À l’image de ce retraité, les Français plébiscitent l’achat de camping-cars et de vans depuis le début de la crise sanitaire. Ce moyen de transport permet de profiter du grand air en toute liberté et de rassurer ses propriétaires vis-à-vis de l’évolution de la pandémie pendant leurs vacances d’été.

Des prix d’achat encore trop élevés pour les jeunes

Selon la Fédération européenne de caravaning, 234 000 véhicules de loisirs ont ainsi été vendus en 2020, un record historique avec une hausse de 12% sur un an. La proportion des vans ne cesse d’ailleurs d’augmenter puisqu’ils représentent désormais 44,8% du marché. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas que les retraités qui sont séduits.

Pour les jeunes, prendre un camping-car pour sillonner les routes leur permettrait de faire des économies sur leur budget vacances. Cependant, les prix pour des camping-cars neufs et même d’occasion, restent encore élevés. C’est la raison pour laquelle certains d’entre eux se tournent vers la location ou prennent leurs outils pour équiper eux-mêmes un fourgon.

Les règles de stationnement en camping-car
Lire l'article