Allianz France anticipe l’assurance auto des voitures autonomes

 

L’assureur Allianz, qui a déjà montré son ambition quant à l’arrivée des voitures autonomes sur le marché avec des offres spécifiques, anticipe déjà les problématiques d’assurance auto de demain.

Voitures autonomes

En juillet 2016, Allianz France lançait une formule d’assurance auto dédiée aux conducteurs de véhicules semi-autonomes (c’est-à-dire équipés d’au moins une technologie d’assistance à la conduite). D’après François Nédey, directeur technique assurances de biens et de responsabilités d’Allianz France, depuis l’arrivée de l’offre sur le marché, 2 500 contrats ont été souscrits. Des contrats représentant 5% à 8% du parc de 30 000 à 50 000  véhicules semi-autonomes roulant en France.

L’offre d’Allianz France se présente comme une réponse aux automobilistes ayant investi dans un véhicule semi-autonome, mais également un moyen pour l’assurer « d’accumuler un savoir, de suivre la diffusion des technologies et d’être capables demain de répondre à toutes les évolutions possibles », explique François Nédey.

Une évolution du cadre réglementaire à prévoir

L’essor des véhicules autonomes et semi-autonomes est en train de changer le paysage automobile. Mais pour que des véhicules entièrement automatisés continuent de prendre de l’ampleur dans les décennies à venir, le cadre réglementaire devra évoluer : « en cas d’accident, de nouvelles questions vont se poser en termes de responsabilité civile », précise François Nédey.

La question de savoir si le propriétaire du véhicule entièrement autonome restera libre de choisir son assurance auto ou si elle sera à la charge du constructeur reste entière. Tout comme celle de savoir à qui incombera la responsabilité en cas de sinistre.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres