En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : le succès croissant des voitures à boîtes de vitesses automatiques

Les ventes de véhicules à boîtes de vitesses automatiques ont fait un bond de 25% en 2017, soit plus d’un quart des ventes de voitures neuves. Les Français sont de plus en plus séduits grâce à un certain confort de conduite et une consommation de carburant en baisse.

boite de vitesse

Le constructeur automobile Audi vient d’annoncer la fin des ventes de ses voitures à boîte manuelle aux Etats-Unis en 2019. Un signe avant-coureur pour la France ? Pas encore, mais le phénomène semble prendre de l’ampleur. En effet, en 2017, les ventes de véhicules à boîte automatique ont augmenté de 25% (contre seulement +8% en 2007).

Ces modèles de voitures représentent donc aujourd’hui plus d’un quart des ventes de voitures neuves. La raison est le changement de point de vue des acheteurs français sur ce type de véhicule. En plus du confort lors de la conduite, les automobilistes mettent en avant la fiabilité, l’entretien voire même aujourd’hui la consommation de carburant.

Une consommation et un prix en baisse

En effet, les innovations dans le secteur de l’automobile permettent aujourd’hui d’avoir une voiture automatique ayant quasiment la même consommation d’essence ou de diesel qu’une manuelle. Un facteur déterminant tandis que les prix semblent se réduire. Il faut compter en moyenne entre 1 500€ et 2 000€ en plus pour profiter d’une boîte auto.

Une aubaine pour les constructeurs automobiles qui ont déjà accéléré le développement de ce type de voitures. Selon Le Parisien, le groupe PSA envisage de doubler son volume de ventes en produisant ses boîtes de vitesses automatiques en France. Un signe que ce type de motorisation n’est plus réservé qu’aux voitures sportives.