En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Marché auto : les ventes repartent malgré une baisse de -50% en mai

Selon les derniers chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), le marché a observé une chute des ventes de voitures neuves de 50,34% au mois de mai. Après 2 mois très compliqués, le marché repart légèrement.

concessionnaire auto

Il s’agit d’une légère accalmie pour les professionnels du secteur après plusieurs semaines d’inquiétudes. Selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les ventes de voitures neuves ont chuté de 50,34% au mois de mai, par rapport à l’année dernière.

Les premiers signes de reprise du marché sont donc visibles après des chiffres atteignant les -72% en mars et -88,8% en avril, dus à la crise sanitaire actuelle. Selon le porte-parole du CCFA François Roudier à l’AFP, on observe « une nette reprise en fin de mois » au moment où « tout le système de distribution et celui de livraison ainsi que les commandes se sont débloqués ».

Un recul entre -20% et -30% sur l’année

Les groupes français souffrent d’ailleurs toujours autant. Les ventes de voitures du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS et Opel) sont en baisse de 56,1% et celles du groupe Renault de 50,4% le mois dernier. Les marques étrangères s’en tirent un peu mieux avec des ventes en recul de 45,6%.

Au total, depuis le début de l’année, le marché des véhicules neufs pour les particuliers a chuté de 48,5% par rapport à la même période en 2019. Les projections annuelles du CCFA tablent sur une baisse comprise entre -20 et -30%, même si l’effet des annonces de soutien au secteur est attendu dans les prochains mois.