En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Marché auto : les constructeurs français résistent à la baisse des ventes

Dans un contexte de chute générale des ventes de véhicules neufs en Europe, la France limite la casse. Renault et PSA connaissent même de fortes hausses sur certaines marques.

marché automobile européen

Le marché de l’automobile connaît un recul de 4,6% selon les données de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). Soit une cinquième baisse mensuelle consécutive. Au total, 1,2 million de véhicules neufs ont été vendus dans l’Union européenne, ce qui fait tout de même de janvier 2019 le deuxième meilleur début d’année depuis 2009.

Le groupe allemand Volkswagen semble particulièrement atteint, avec un net recul de ses marques de prestige : Audi (-17,3%) ou encore Porsche (-49,7%). Seule Seat bénéficie d’une progression de 7%. Les autres dégringolades concernent Nissan (-26%) ou encore le groupe Fiat Chrysler.

PSA et Renault ont compté sur leurs filiales

La bonne nouvelle vient du groupe PSA, qui enregistre une très légère baisse de -2%. Malgré les reculs de ventes de Peugeot, Opel et Vauxhall, le lancement des SUV de Citroën et DS ont permis de nets progrès (+13,7% pour ce dernier).

Côté Renault, pas de panique non plus (-0,7%). La filiale roumaine Dacia a vendu +12,4% de nouvelles voitures, tandis que Renault devrait lancer cette année la nouvelle version de sa Clio. Rappelons que la Clio IV est depuis près de six ans la voiture la plus vendue de l’Hexagone.