Marché auto : les ventes en baisse en avril, le bout du tunnel se fait attendre

Selon les chiffres révélés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 25,88% en avril par rapport aux chiffres 2019. La Renault Clio en profite pour reprendre la tête du classement des modèles.

marche auto france

Plus d’un an après le début de la crise sanitaire, force à croire que le marché auto souffre toujours. C’est en tout cas le constat fait par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) dans son point mensuel publié lundi. Les immatriculations de voitures neuves ont donc baissé de 25,88% le mois dernier (à 140 428 unités), par rapport aux données observées en avril 2019.

Le CCFA a décidé de modifier son mode de calcul des variations du marché, en se basant sur l’année 2019 et non pas sur l’année 2020 jugée « atypique avec les confinements liés au COVID-19 ». Par rapport à l’année 2020, les ventes de voitures neuves seraient ainsi en hausse de 568,8% en avril. L’objectif est donc de comparer la conjoncture actuelle, avec une situation dite normale, avant crise.

Renault en souffrance

Depuis le début de l’année 2021, on observe une baisse totale du nombre de véhicules neufs immatriculés de 21% par rapport à 2019. Dans ce contexte, Peugeot garde sa place de leader sur le marché avec des ventes en baisse de « seulement » 16% (111 466 unités) sur les 4 premiers mois de l’année. Renault conserve sa place de dauphin malgré des chiffres en baisse 33% (à 89 475 unités).

En ce qui concerne les modèles, la marque française au Losange peut avoir le sourire puisque la Clio reprend la tête du classement en avril. Elle est talonnée par les Peugeot 208, 2008 et 3008. La Dacia Sandero est de son côté en 6ème position des ventes alors qu’elle était la voiture la plus vendue en 2020.