Ventes automobiles : la dégringolade continue

Alors que les professionnels du secteur auto semblaient entrevoir le début d’une reprise au début de l’année 2021, c’est la douche froide. Les ventes d’automobiles en France continuent de chuter depuis la rentrée et ce mois d’octobre ne fait pas exception.

acheter voiture couple

Entre le mois d’octobre 2020 et celui de cette année, les ventes de véhicules neufs ont chuté de 30,7%, selon les chiffres dévoilés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Déjà, pour le mois de septembre, le secteur de l’automobile avait enregistré de mauvais chiffres avec 20,47% de ventes en moins, entre septembre 2020 et septembre 2021.

En tout, sur les dix premiers mois de l’année, la vente d’automobiles en France a augmenté de seulement 3,8% par rapport à 2020, l’une des années les plus moroses, avec la pandémie mondiale.

Cependant, le manque de semi-conducteurs, provoquant des ralentissements de commandes et de livraisons, s’accentue depuis cet été. Ainsi, malgré un carnet de commandes rempli, les constructeurs automobiles ne suivent pas.

Si le groupe Stellantis (fusion de PSA et FCA) reste le premier vendeur de voitures neuves en France, avec 34,5% de véhicules particuliers vendus, l’entreprise subit une perte de presque 4 points sur un an.

Quant à Renault, les ventes diminuent de 38,1% sur an, tandis que sa filiale Dacia tire son épingle du jeu avec une progression de ses ventes de 2,8%. La marque coréenne Hyundai s’en sort mieux que ses concurrents avec une hausse des ventes de 10% pour le mois d’octobre et de 29% depuis le début de l’année 2021.

Le marché de l’occasion, également en tension

Le marché de l’occasion est lui aussi en difficulté. Le mois dernier, le vente de voitures de seconde main a diminué de 13,3%. Néanmoins, l’occasion affiche de meilleurs résultats que le marché du neuf, puisque le cabinet AAAdata note « plus de 5 millions de transactions » dans ce secteur.

Cependant, le stock de voitures d’occasion diminue progressivement, à tel point que le prix de vente a considérablement augmenté. Le site Leboncoin indique une hausse de 25% en moyenne sur le prix de vente d’un véhicule d’occasion. Par exemple, entre juillet et septembre 2021, le prix d’une Volkswagen Golf est passé de moins de 14 400€ à plus de 15 000€.