Automobile : startups et constructeurs se lancent dans l’abonnement de véhicules

Films, séries, jeux-vidéo… Pour une partie des Français, la consommation de leurs loisirs se fait « à la demande ». Mais qui aurait pu penser, il y a encore quelques années, que cette tendance s’étendrait à l’auto ? De plus en plus d’entreprises se proposent de vous louer une automobile sur un modèle alternatif au leasing et sans engagement, à l’image d’un abonnement Netflix !

Automobile : startups constructeurs abonnement véhicules

Des voitures en location pour à peine 10 euros par jour

Elles s’appellent Finn.auto ou encore ViveLaCar et sont Allemandes. Vous ne les connaissez peut-être pas, mais ces entreprises, comme d’autres, se sont déjà engouffrées dans la brèche du marché de… l’abonnement d’automobile ! Les deux start-ups répondent à une demande de plus en plus forte des (jeunes) automobilistes souhaitant profiter d’un véhicule à un tarif abordable, moins cher que celui de la location courte durée, sans pour autant s’engager à très long terme, comme c’est le cas avec le leasing.

Ainsi, acquérir une voiture pour le mois à partir de 300 euros est tout à fait possible ! La promesse est au rendez-vous, tout comme le succès pour ces jeunes entreprises qui prennent en charge les coûts d’entretien et d’assurance du véhicule emprunté. 

Le Boston Consulting Group (BCG), cabinet de consulting, estime que ce nouveau marché pourrait représenter entre 30 et 40 milliards de dollars en Europe et aux États-Unis d’ici à 2030. Et pour cause : les conducteurs souhaitent bénéficier de davantage de flexibilité grâce au système de l’abonnement. Ils préfèrent également se délester de la question de la décote à la revente.

Location automobile : les constructeurs s’y mettent aussi

Mais les startups ne sont pas les seules à proposer ce service. Des constructeurs reconnus tels que Seat, Toyota ou encore Renault optent pour ce modèle d’abonnement. Le Français a justement acquis Mobilize, une startup espagnole spécialisée dans la mobilité (via des offres d’abonnement automobile également) ayant pour but de représenter 20 à 30 % du chiffre d’affaires de la marque uniquement grâce à la location de véhicules !

Toyota veut, de son côté, gérer 100 000 véhicules en Europe d’ici à 2023 grâce à Kinto, sa filiale de mobilité et l’Espagnol Seat, appartenant à Volkswagen, va même jusqu’à proposer un abonnement « Move ». Celui-ci propose une mobilité complète avec une voiture, un scooter et… une trottinette électrique !

« On sent qu’il y a de la demande et que c’est l’avenir », prédit Denis Vitellaro, directeur général de Leasys France, une filiale de Stellantis, groupe issu de la fusion de PSA et Fiat Chrysler Automobiles.

Le cabinet BCG observe toutefois que « la plupart des constructeurs doivent encore trouver la formule gagnante », faisant écho à des marques premium encore Mercedes ou Cadillac qui ont un temps proposé des offres d’abonnement de véhicule avant de les retirer. On peut toutefois légitimement penser qu’il ne s’agit que d’une simple sortie de piste au vu du succès florissant réservé aux quelques acteurs du secteur.

Vous possédez déjà un véhicule et souhaitez vous assurer ou changer d’assureur ? Comparez les offres grâce au comparateur en ligne Le Lynx. Vous pourrez, en quelques minutes, générer un devis gratuit et réaliser jusqu’à 298 euros d’économies pour un contrat au même niveau de garantie !