En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

La première voiture volante commercialisée aux Pays-Bas !

C’est une annonce qui ravira les fans de science-fiction : la société Pal-V s’apprête à commercialiser le tout premier modèle de voiture volante ! Mais attention, il faudra tout de même débourser la somme de 499 000€ pour conduire un de ces engins futuristes. 

Voiture volante

La Pal-V Liberty dispose de 3 roues et d’une cellule habitable qui se penche dans les virages.

A mi-chemin entre la voiture et l’hélicoptère, la Pal-V Liberty peut à la fois rouler à une vitesse maximale de 160 km/h, avec une autonomie de 1 315 km, et atteindre une altitude de 3 500 m. Derrière cette création certifiée par l’EASA (Europe) et la FAA (USA), se cache la société Pal-V, basée aux Pays-Bas. Dès 2009, la compagnie imagine un prototype de voiture volante composé d’une hélice horizontale de 10,75 m et d’un moteur propulseur de 200 cv.

Un rêve à 499 000€

Hélas, voler librement dans les airs a un prix… et pas des moindres. La Liberty Pioneer (version haut de gamme comprenant de nombreuses options – chauffage, doubles commandes…) sera vendue à 499 000€, tandis que sa petite sœur, la Liberty Sport, sera accessible à partir de 299 000€. Dans les deux cas, les acquéreurs devront s’acquitter d’au moins 10 000€ pour réserver leur engin.

Pour le moment, la société Pal-V prévoit de commercialiser une centaine de ces voitures volantes. La production commencera au premier semestre 2017 pour des livraisons effectives à la fin de l’année 2018.

Pour conduire un véhicule volant, vous devrez posséder votre permis de conduire, ainsi qu’une licence de pilote. Pal-V a déjà annoncé qu’il offrirait une dizaine d’heures de vol à ses futurs clients.

Présentation vidéo de la Pal-V Liberty Pioneer