Les rétroviseurs des voitures vont-ils disparaître ?

 

Des voitures sans rétroviseurs ? Même si la route est encore longue, ce sera bientôt possible si la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe donne son accord.

La Volkswagen XL1

La Volkswagen XL1 est une des premières voitures dénuée de rétroviseurs externes.

La Commission économique des Nations Unies pour l’Europe est en passe d’autoriser la construction de voitures dénuées de rétroviseurs extérieurs en les remplaçant par des caméras installées à l’arrière et sur les côtés du véhicule.

Cette innovation technologique confèrera à l’automobiliste une meilleure visibilité lors de la conduite. « En cas de soleil couchant par exemple, le conducteur verra beaucoup mieux avec une image prise par une caméra qu’avec un rétroviseur », indique Guillaume Devauchelle, directeur de l’Innovation et du développement scientifique du groupe Valeo.

Design et sécurité

Ce n’est pourtant pas le seul avantage à la disparition des rétroviseurs. Démunie de ces derniers, une voiture sera également plus aérodynamique, avec pour conséquence directe la baisse de sa consommation d’énergie. Un atout que veut mettre en avant Renault avec son modèle Eolad, dévoilé en octobre 2014, prévu pour avoir une consommation de carburant de 1L/100km.

La question se pose désormais de l’emplacement ce nouveau type de rétroviseur et donc du meilleur endroit pour placer les écrans sur la console centrale. Le conducteur d’une telle voiture devra indubitablement prendre de nouvelles habitudes de conduite. Côté équipementiers, il faudra s’assurer que le système de caméras ne puisse pas tomber en panne, mettant l’automobiliste en danger.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres