En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : les caméras extérieures vont-elles remplacer les rétroviseurs ?

Plusieurs constructeurs automobiles sont séduits par la pose de caméras extérieures pour vérifier les angles morts. La législation européenne permet déjà de remplacer les rétroviseurs par cette technologie.

Les rétroviseurs, obligatoires en France depuis 1972, pourraient connaître une fin plus précoce que prévue. Et pour cause, le développement vitesse grand V des « rétro-caméras » est notoire. L’Union européenne a autorisé en 2018 le remplacement des miroirs extérieurs par les caméras.

L’idée est très prisée par plusieurs constructeurs. La première voiture fabriquée en série à les proposer en option est la Lexus ES, suivie de très près par le prestigieux SUV e-tron d’Audi. D’autres marques se sont engouffrées dans la brèche, comme Honda.

La visibilité et l’aérodynamisme renforcés

Quels sont les avantages de cette nouvelle technologie ? Premièrement, l’apport principal est l’augmentation de la vision du conducteur. Celui-ci n’aura plus à opérer le contrôle latéral ou arrière, et disposera d’une image complète sans angle mort. Ni le soleil ni la nuit ne perturberont sa vision.

Ensuite, les petites caméras permettront une meilleure pénétration dans l’air, l’aérodynamisme sera accru et le véhicule consommera moins. Enfin, la disparition des rétroviseurs diminuera grandement les bruits parasites qu’ils génèrent. Prochaine étape en réflexion : les pare-brises transparents.