En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : le bouton d’appel d’urgence eCall obligatoire à partir du 1er avril

A partir du 1er avril 2018, toutes les voitures neuves devront être équipées du bouton d’urgence eCall. Le but : une intervention plus rapide des services d’urgence.

Une mesure de plus pour la sécurité des automobilistes. A compter du 1er avril, toutes les voitures neuves homologuées en Europe devront être équipées du bouton eCall. Une fonctionnalité qui permettra une intervention plus rapide des secours et services de dépannage en cas d’accident.

Comment le mécanisme fonctionne-t-il ? Après une activation manuelle par l’automobiliste ou une activation automatique en cas de choc important, le véhicule est connecté à un service d’assistance. Un opérateur géolocalise alors la voiture, se renseigne sur l’état des passagers et peut donner l’alerte auprès des services d’urgence, le tout dans un temps réduit de 75 secondes.

Réduire les délais d’intervention

Après un accident, chaque minute de gagnée peut permettre d’épargner des vies. L’introduction du bouton eCall a donc pour but de réduire les délais d’intervention des services d’urgence. La Commission Européenne estime que le dispositif pourrait contribuer à sauver 2 500 vies par an, et de réduire le nombre de personnes tuées de 4%.

L’appel d’urgence n’est pas une nouveauté : des constructeurs comme Peugeot ou Citroën le proposent déjà depuis une dizaine d’années. Mais il n’est actuellement représenté que dans 2% du parc automobile français. Avec l’obligation en vigueur à compter du 1er avril, ce chiffre devrait être revu très prochainement à la hausse.

Pour être indemnisé en cas d’accident ou de panne, vérifiez bien les garanties de votre contrat d’assurance auto ! En effet, si l’assistance dépannage est généralement incluse dans les contrats, il existe toute de même des exclusions de garanties.