En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Voitures autonomes : à quoi ressembleront les autos du futur ?

Nicolas Hulot, ministre de l’Ecologie, a annoncé récemment vouloir interdire les voitures à moteur thermique à l’horizon 2040. Un peu plus de 20 ans nous séparent de cette échéance alors à quoi ressembleront les voitures à ce moment-là ? Le pari pourra-t-il être tenu ?

voiture autonome

Véritable enjeu de ces prochaines années, la nouvelle voiture devra être propre, pratique et surtout, technologique. C’est ce que laisse penser les prototypes sortis tout au long de ces dernières années. Peugeot par exemple, a sorti dernièrement un concept car (une voiture expérimentale qui ne sera pas destinée à rouler pour les particuliers) autonome grâce à l’I-cockpit, permettant de piloter très simplement le véhicule et sans stress. Le responsable  explique que « la voiture autonome ouvre un nouveau champ de créativité, amené par de nouveaux usages ». Technologie encore, le concept car équipe également un système de Cloud Samsung qui permettra de connecter la voiture avec l’entièreté du Cloud de l’utilisateur.

La sécurité en ligne de mire

La sécurité elle non plus n’est pas en reste. Avec l’augmentation des voitures autonomes se pose la question de l’accidentalité sur les routes. Ces conducteurs automatiques seront-ils plus ou moins fiables que les humains ? Est-ce qu’ils permettraient de passer outre l’alcoolémie du conducteur pour le ramener chez lui en toute sécurité ? En cas d’accident, la responsabilité vis-à-vis de l’assurance auto devra s’adapter à ces nouveaux modes de conduite.

En phase de test depuis 2016, les voitures autonomes doivent encore prouver leur sécurité avant de se retrouver sur le marché. Mais Volvo songe déjà à « l’après phase de test » en annonçant réfléchir à un moyen de relier les voitures entre elles grâce à un « langage propre » qui leur permettrait de limiter les accidents.