En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Voitures électriques : les prix n’ont pas baissé ces dernières années

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le prix des voitures électriques n’a pas baissé ces dernières années. Seule la Chine affiche des prix en recul.

Les ventes de voitures neuves électriques ayant augmenté ces dernières années, on aurait pu croire que les prix ont diminué. Et pourtant, il n’en est rien. Selon une étude du cabinet Jato rapportée par Les Echos, sur les 10 dernières années, aucune baisse n’a été constatée. Pour acquérir un modèle 100% électrique, sur la base d’un indice de 100 en 2011, il faudrait aujourd’hui compter 155 aux Etats-Unis et 142 en Europe.

Seul un pays a connu une baisse des prix : la Chine. Durant la dernière décennie, l’indice est tombé de 100 à 42. « Une baisse due aux incitations gouvernementales, et au lancement de nombreux modèles citadins très bon marché », explique Felipe Munoz, analyste chez Jato.

Le prix reste un frein à l’achat

Pour donner un ordre d’idée de l’augmentation des prix des voitures électriques, Jato a comparé différents modèles emblématiques. Ainsi, la Renault Zoé Intens 80 chevaux valait 22 500€ en 2012, contre 26 580€ en 2019, hors subventions. Autre exemple chez Nissan : aux Etats-Unis, la Leaf SL 107 chevaux coûtait 33 720 dollars en 2011, contre 36 720 dollars en 2017.

Le prix des voitures électriques, qui demeure un frein à l’achat, est une question de plus en plus problématique. L’Europe s’est par exemple fixée des objectifs en matière d’émissions de CO2, qui pourront être atteints à condition que les ventes de voitures électriques se développent. L’optimisme est toutefois de rigueur : il est probable « que les prix baissent en Europe, avec l’arrivée de petites voitures, comme  l’Opel Corsa-e , la Peugeot 208-e , ou encore la Mini ou la Fiat 500 électriques », a commenté Felipe Munoz.

Comme tous les véhicules à moteur, les voitures électriques doivent être couvertes par une assurance auto.