En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

La Toyota Mirai, première voiture à hydrogène

Le groupe Toyota vient de lancer la commercialisation en Europe de la Mirai, sa première voiture à pile à combustible à hydrogène. Un modèle présenté comme « l’éco-voiture » idéale du futur.

Toyota Mirai, première voiture à hydrogène

La Toyota Mirai devrait apparaître sur le marché automobile français d’ici 2017. Le dernier modèle du constructeur japonais fonctionne avec une pile à combustible à hydrogène équipée de deux réservoirs sous une pression de 700 bars et produit du courant électrique au contact de l’oxygène. Le moteur ne rejette que de l’eau et a une autonomie de 500 km pour un temps de recharge de seulement 3 minutes.

Mais pour l’association Agir pour l’Environnement,  la question est de savoir « comment fabriquer son carburant : si on a besoin du charbon ou du nucléaire pour le produire, cela reporte la pollution ». Le principal enjeu pour Toyota France est le coût de production de ces voitures à hydrogènes, aujourd’hui mises sur le marché à 60 000 €. Toyota espère divise le prix par deux d’ici quelques années pour arrêter totalement la fabrication de véhicules thermiques d’ici 2050, le temps de développer des stations de recharges d’hydrogène.