En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le marché de la voiture électrique a ralenti au mois de novembre 2019

En novembre, les ventes d’autos électriques ont reculé de -16%. Pour autant, la tendance depuis le début de l’année est toujours à la hausse.

Un mois de novembre au ralenti pour le marché des voitures électriques. Selon les données de l’Avere-France (l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique), il s’est vendu 3 807 véhicules électriques le mois dernier, soit une baisse de -16% par rapport à novembre 2018.

D’après l’Avere, trois facteurs peuvent expliquer ce recul :

  1. Le lancement de 3 services d’autopartage électrique à Paris durant les derniers mois de 2018 ;
  2. Un effet d’attente pour les nouveaux modèles qui devraient sortir au premier semestre 2020 ;
  3. Une baisse du nombre de jours de marché.

Malgré la baisse de novembre, le marché du véhicule léger électrique a progressé de +30% depuis le début de l’année 2019.

La Renault Zoé toujours en tête

Côté modèles, la Renault Zoé continue d’avoir beaucoup de succès. Elle arrive en tête des ventes, avec 1 866 exemplaires immatriculés en novembre. Un chiffre qui est toutefois en recul de 2% par rapport à novembre 2018. Sur les 2ème et 3ème places du podium, on trouve la BMX i3 (324 exemplaires vendus, +300%) et la Nissan Leaf (241 exemplaires, -43%).

A noter également, le bond spectaculaire des voitures hybrides rechargeables. Pour cette catégorie de véhicules, les ventes ont effet augmenté de +80% en novembre 2019 (2 337 immatriculations) et de +31% depuis le début de l’année (16 145 immatriculations).