Le marché de la voiture électrique a ralenti au mois de novembre 2019

En novembre, les ventes d’autos électriques ont reculé de -16%. Pour autant, la tendance depuis le début de l’année est toujours à la hausse.

Un mois de novembre au ralenti pour le marché des voitures électriques. Selon les données de l’Avere-France (l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique), il s’est vendu 3 807 véhicules électriques le mois dernier, soit une baisse de -16% par rapport à novembre 2018.

D’après l’Avere, trois facteurs peuvent expliquer ce recul :

  1. Le lancement de 3 services d’autopartage électrique à Paris durant les derniers mois de 2018 ;
  2. Un effet d’attente pour les nouveaux modèles qui devraient sortir au premier semestre 2020 ;
  3. Une baisse du nombre de jours de marché.
Malgré la baisse de novembre, le marché du véhicule léger électrique a progressé de +30% depuis le début de l’année 2019.

La Renault Zoé toujours en tête

Côté modèles, la Renault Zoé continue d’avoir beaucoup de succès. Elle arrive en tête des ventes, avec 1 866 exemplaires immatriculés en novembre. Un chiffre qui est toutefois en recul de 2% par rapport à novembre 2018. Sur les 2ème et 3ème places du podium, on trouve la BMX i3 (324 exemplaires vendus, +300%) et la Nissan Leaf (241 exemplaires, -43%).

A noter également, le bond spectaculaire des voitures hybrides rechargeables. Pour cette catégorie de véhicules, les ventes ont effet augmenté de +80% en novembre 2019 (2 337 immatriculations) et de +31% depuis le début de l’année (16 145 immatriculations).