En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Voiture électrique : Jaguar sera décarbonée en 2039

Le constructeur automobile britannique veut produire exclusivement des voitures électriques en 2025 et atteindre la neutralité carbone sous vingt ans.

Crédit : jaguar.fr

Suivant le modèle économique de Tesla, plusieurs constructeurs ont choisi de ne plus vendre que des voitures électriques. C’est déjà le cas de Smart. Deux autres écuries vont suivre le mouvement : Ford et Jaguar Land Rover. Cette dernière veut en effet produire exclusivement des véhicules 100% électriques à partir de 2025. Autant dire dès demain.

Désormais filiale de Tata Motors, le groupe britannique a précisé dans un communiqué qu’il voulait se réimaginer sous le mandat de son nouveau directeur général, Thierry Bolloré, ancien directeur de Renault. Jaguar Land Rover a expliqué qu’un plan d’investissement de 2,8 milliards d’euros par an était prévu dont la majorité dans l’électrique, ce qui entraînera une baisse d’activité hors production au Royaume-Uni.

Désormais, Bentley fait des voitures végans électriques
Lire l'article

Une transition vers le 100% électrique

Aucune usine ne sera cependant fermée. C’est celle de Solihull, dans le centre de l’Angleterre, qui accueillera le pôle 100% électrique. Ce changement n’impactera que la marque Jaguar, mais n’implique pour l’instant pas Land Rover. Cette dernière lancera son premier modèle électrique en 2024, qui sera suivi de cinq autres. En 2030, tous les modèles seront proposés en électrique.

Cette feuille de route a un objectif précis à atteindre : la neutralité carbone en 2039. Autrement dit, aucun véhicule des gammes Jaguar et Land Rover n’émettra de CO², qui participe à l’effet de serre. La marque britannique a été encouragée dans cette voie en 2019, quand son modèle I-Pace (électrique) a été élu « voiture de l’année », ce qui était une première pour le constructeur.