Voitures électriques : et si vous changiez d’avis ?


Alors que l’on attend 25 millions de voitures électriques d’ici 2025, beaucoup de réticences demeurent chez les Français même si les enjeux environnementaux sont considérables. Budget, autonomie, rechargement, batteries… LeLynx.fr vous aide à y voir plus clair sur les autos du futur.

« Les voitures électriques coûtent trop cher ! »

C’est le premier argument avancé par les plus réticents aux voitures électriques : le budget. Pour autant, il existe des soutiens financiers, appelés bonus écologique et prime à la casse (ou prime à la conversion), afin de vous aider lors de l’achat d’une voiture. Pour l’acquisition d’une voiture électrique neuve, vous pouvez cumuler les deux aides pour un montant maximum de 8 500 € !

D’autre part, aucun coût d’entretien n’est nécessaire. Pour faire des économies, vous pouvez même louer la batterie de votre voiture. L’avantage est ici de réduire le prix total du véhicule tout en bénéficiant d’une garantie et de services spécifiques comme l’assistance en cas de panne. L’inconvénient de la location est son coût fixe mais vous réduirez ainsi votre consommation de 70 % par rapport à un moteur classique.

Astuce Malynx !

Certains assureurs auto proposent des assurances pas chères pour les voitures électriques du fait de leur impact positif sur l’environnement !

Le prêt à taux zéro pour les voitures électriques

Dès le 1er janvier 2023, il sera possible de bénéficier d’une aide pour faire l’acquisition d’un nouveau véhicule hybride ou électrique. Le prêt à taux zéro (ou PTZ) est soumis à condition. Pour y être éligible, vous devez :
  • Contracter un prêt de moins de 30 000 euros, à rembourser sous sept ans au maximum ;
  • Le prix maximum du véhicule doit être de 45 000 euros ;
  • Le prêt sans intérêt est attribuable aux acheteurs dont le revenu fiscal ne dépasse pas les 14 000 euros/an.

Aussi, les véhicules concernés sont les voitures et camionnettes ne dépassant pas les 2,6 tonnes et dont les émissions sont dépassent pas les 50g CO2/km (catégorie hybride ou électrique).

« On ne peut pas partir en vacances avec une voiture électrique ! »

Il est ici question de l’autonomie des voitures électriques. Certes, l’argument pouvait être reçu il y a quelques temps, mais la technologie avance. Plusieurs modèles proposent aujourd’hui de parcourir des trajets d’au moins 250-300 km avec une seule charge. Est-ce assez pour partir en vacances ? À vous d’en juger…

Cependant, à la base, les véhicules électriques s’adressaient davantage aux conducteurs soucieux de l’environnement et habitués aux trajets courts. Des recherches sont actuellement menées afin d’allonger l’autonomie afin d’atteindre les 1 200 km d’ici 2020-2025.

Tout ce que vous devez savoir pour passer des vacances qui assurent !
Lire l'article

« Il n’est pas facile de recharger une voiture électrique ! »

borne électriqueLe manque de bornes de recharge disponibles a longtemps été le problème majeur des voitures électriques. Aujourd’hui, la situation s’améliore petit à petit. On recense d’ailleurs plus de 20 000 bornes de recharges en libre-service en France, auxquelles il faut rajouter les installations privées, chez les particuliers et dans les entreprises.

5 infos à savoir sur les bornes de recharge électrique
Lire l'article

De même, vous pouvez choisir la vitesse de charge de votre véhicule : lente, rapide ou accélérée. Ainsi en seulement 20 à 30 minutes, il est désormais possible de recharger près de 80 % de la batterie de sa voiture. Juste le temps de faire des courses ou d’aller boire un verre !

Si vous souhaitez recharger directement votre véhicule chez vous, sachez que la grande majorité des voitures électriques peuvent l’être avec une prise domestique de 230 volts ! Néanmoins, optez davantage pour des prises renforcées, des bornes ou encore des boîtiers sécurisés (appelés « wallbox ») pour plus d’efficacité.
Cet article vous a-t-il été utile ?