En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Voitures hybrides rechargeables : vers un nouveau bonus en 2019 ?

Interrompu en janvier 2018, le bonus à l’achat d’une voiture hybride rechargeable pourrait être réintroduit l’année prochaine. Une manière d’encourager les ventes de ce type d’automobiles.

voiture hybride rechargeable

Le bonus à l’achat d’un véhicule hybride-rechargeable pourrait-il faire son retour dans les mois à venir ? C’est en tout cas ce qu’a proposé aux pouvoirs publics Christian Peugeot, le président du syndicat des constructeurs français d’automobiles (CCFA) le 3 septembre.

Pour rappel, le bonus pour les hybrides rechargeables n’est plus accordé depuis janvier 2018. S’il est toujours d’actualité pour les voitures électriques (à hauteur de 6 000€), Christian Peugeot demande à ce qu’il soit appliqué de nouveau aux hybrides rechargeables dès 2019. Le but : encourager les ventes, « puisque maintenant le marché va avoir un effet d’offres, notamment des constructeurs français ».

Une prime de 2 000€ ?

Jusqu’au 1er janvier 2018, l’achat d’un véhicule rechargeable donnait lieu à une prime de 1 000€. Pour la réintroduction de ce bonus, Christian Peugeot suggère d’en doubler le montant, avec une prime de 2 000€.

Une augmentation du bonus qui ne devrait pas modifier l’équilibre du malus actuel selon le président du CCFA : « le malus et le bonus aujourd’hui ne sont pas à l’équilibre puisque les recettes du malus sont sensiblement plus importantes que les dépenses du bonus ». Ainsi, si les recettes du malus sont excédentaires, elles pourraient permettre de « financer les bonus à venir ». Reste à savoir si les pouvoirs publics seront en accord avec ces propositions.