En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les ventes de voitures électriques d’occasion ont bondi au premier semestre 2019

Au premier semestre 2019, il s’est vendu près de 9 000 autos électriques d’occasion, soit une hausse de 83% des ventes.

Les voitures électriques d’occasion séduisent de plus en plus de Français. C’est ce qui ressort du baromètre Avere-France et L’argus de l’automobile sur ce type de véhicule paru ce vendredi 6 septembre. Au premier semestre 2019, 8 851 véhicules électriques d’occasion ont été vendus, contre 4 849 au premier semestre 2019. Cela représente une hausse de 83% en un an.

La tendance est également très positive pour les hybrides rechargeables d’occasion, dont les ventes ont bondi de 35%. « Nous observons depuis le début de l’année que les ventes de véhicules d’occasion décollent. Cela montre que la mobilité électrique est en train de rentrer dans les mœurs », note Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere France.

La Renault Zoé domine les ventes

Côté modèles, on retrouve les mêmes tendances que sur le marché des voitures électriques neuves. C’est la Renault Zoé qui occupe la première place du podium, sur le premier semestre 2019, avec 5 454 unités écoulées (+118%). A lui seul, ce véhicule représente 62% des immatriculations du segment.

Viennent ensuite la Nissan Leaf (547 transactions, +19%) et la Peugeot iOn (391 transactions, +11%). Pour bien acheter une voiture électrique d’occasion, Olivier Brabant de L’argus rappelle qu’il « convient de suivre les mêmes règles que dans le cas de figure d’un véhicule thermique ». La batterie est également un point sur lequel il faut être vigilant.