Un début d’année mitigé pour le marché de la voiture électrique

Janvier 2018 n’aura pas été un bon mois pour le marché de la voiture électrique, avec des ventes en baisse de -24,5%. En revanche, les voitures utilitaires et les hybrides rechargeables se portent bien.

2017 avait été un très bon cru pour le marché de la voiture électrique, mais la tendance semble s’essouffler en ce début d’année. En effet, janvier 2018 a été marqué par une forte baisse des ventes d’automobiles électriques particulières. Le mois dernier, il s’est vendu 1936 nouveaux modèles électriques, soit –24,5% par rapport à janvier 2017.

Il s’agit toutefois d’« un faible score à relativiser », selon l’Avere (l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique), car « janvier 2017 avait été exceptionnel grâce aux premières livraisons de la Zoé 400 ». Malgré quelques retards de livraison, la Renault Zoé arrive en première position des ventes, suivie de la BMW i3 et de la Kia Soul EV.

Le bond des hybrides rechargeables

Si les voitures électriques ont enregistré des chiffres modestes, les hybrides rechargeables ont elles connu un certain succès en janvier. Avec 956 unités vendues, les immatriculations ont augmenté de +139,6% par rapport à janvier 2017. Des résultats qui pourraient s’expliquer par la suppression annoncée du bonus écologique pour ces véhicules, selon l’Avere.

A noter également, les bons chiffres des véhicules électriques utilitaires, en hausse de +74,8% grâce à 561 immatriculations en janvier 2018. Là encore, Renault prend la tête du classement avec sa Kangoo ZE, suivie par la Peugeot Partner.