Auto : les voitures électriques moins chères que les thermiques dès 2027 ?

D’après une étude Bloomberg New Energy Finance (BNEF), commandée par l’ONG Transport & Environnement, les véhicules électriques devraient coûter moins chers à produire que les véhicules à combustions fossiles dès 2027, grâce notamment à la baisse du coût des batteries.

voiture électrique marché

C’est une question récurrente lorsque le sujet des voitures électriques est mis sur la table : leur coût. Pour tenter une projection, l’ONG Transport & Environnement a commandé une étude auprès de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) pour savoir à quel horizon les modèles électriques coûteront moins cher à la production que les véhicules thermiques.

Selon cette étude, ce basculement pourrait arriver à partir de 2027 au plus tard sur tous les segments du marché européen. Dans le détail, au niveau des berlines et des SUV électriques, cette tendance commencera en 2026 puis pour les citadines, l’année suivante. « La baisse de coût des batteries ainsi que la mise en place de chaînes de production dédiées » jouent ici un rôle prépondérant d’après BNEF.

100% de véhicules électriques d’ici 2035

« Par conséquent, les véhicules à batterie électrique pourraient représenter 100 % des ventes de véhicules neufs de l’UE d’ici 2035 », précise d’ailleurs l’étude. Cependant, il est précisé que ce changement ne pourra s’opérer que si les productions et les ventes s’accélèrent dès à présent, avec une communication accrue pour convaincre les automobilistes dès aujourd’hui.

Transport & Environnement appelle donc les gouvernements européens à renforcer « les normes de CO2 des véhicules » et à lancer « d’autres politiques pour stimuler le marché, à l’instar d’un déploiement plus rapide des points de recharge ». D’après l’ONG, si aucune politique supplémentaire n’est adoptée, les « voitures à batterie électrique n’atteindront que 85% du part de marché (…) d’ici 2035 ».