En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Désormais, Bentley fait des voitures végans électriques

Difficile de faire plus « dans la vague » pour la marque de voitures de luxe Bentley. Après avoir célébré ses cent ans en 2019, le constructeur entame sa révolution.

voiture sport bentley

Le groupe Volkswagen est en plein chambardement et toutes ses firmes sont amenées à y prendre part. En particulier la mythique marque Bentley, qui a pendant des décennies basé son marketing sur l’aspect prestigieux et huppé de ses modèles. Il faut désormais changer du tout au tout, au vu du contexte, et il n’est pas si surprenant d’apprendre que les prochaines voitures seront à la fois électriques et végans.

Pourquoi électriques, d’abord ? Le Royaume-Uni a décidé d’interdire la vente de véhicules thermiques (essence ou diesel) dès 2030. Marque british avant tout, Bentley veut abandonner ses puissants moteurs (278g de CO² par km). Chris Craft, directeur marketing, est convaincu : « Nos clients sont prêts à cette révolution. 55% d’entre eux se disent intéressés dès aujourd’hui par une Bentley électrique. »

Voitures de stars : les 10 plus beaux bolides des people
Lire l'article

Zéro plastique et zéro cuir

Le premier modèle électrique verra le jour en 2025, pour une révolution complète dès l’année suivante avec que des modèles « propres ». L’enjeu est que ces voitures électriques présentent un bilan carbone neutre sur tout leur cycle de vie. La marque au B ailé veut aussi donner des gages éthiques et pour cela prévoit l’abandon total du plastique à compter de 2025.

On pourra donc rouler en Bentley avec la conscience tranquille – si tenté qu’on en ait le budget. La marque de luxe prévoit en effet de faire disparaître le cuir de ses intérieurs. Les alternatives végan (sans matières animales) sont déjà présentes sur le roadster Bacalar. « Le luxe est individuel », glisse joliment Chris Craft, qui veut s’adapter à toutes les modes pour ne perdre aucun client.