En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les voitures électriques seront dotées d’une alerte sonore dès le 1er juillet 2019

Dès le 1er juillet 2019, les nouvelles voitures électriques et hybrides devront être équipées d’un système d’alerte sonore. Le but : renforcer la sécurité des piétons et cyclistes.

Une voiture électrique en charge

Du nouveau en matière de réglementation automobile. A partir du 1er juillet prochain, les voitures neuves électriques et hybrides devront être équipées d’un système d’alerte sonore et émettront un bruit en circulant. Intitulé AVAS, pour Acoustic Vehicule Alert System, le dispositif a pour but d’améliorer la sécurité des piétons et cyclistes.

En effet, les voitures électriques et hybrides sont silencieuses, d’où un danger pour les piétons ou cyclistes, qui peuvent ne pas les entendre rouler. Cette nouvelle règle s’appliquera dans toute l’Union Européenne.

Une alerte jusqu’à 20 km/h

Selon cette réglementation, les voitures neuves électriques et hybrides émettront automatiquement une alerte jusqu’à 20 km/h, avec un niveau sonore minimal de 56 décibels. Cela équivaut au son « d’une brosse à dent électrique ou d’un destructeur de documents », d’après le groupe américain Harman, spécialisé dans les équipements auto. Le niveau de l’alerte sonore devra également pouvoir augmenter, par exemple en cas d’accélération.

A noter que le mois de juillet sera également marqué par d’autres évolutions pour la réglementation automobile. En France, le contrôle technique sera en effet durci, avec un examen renforcé des émissions polluantes des véhicules diesel.