Véhicules diesel : 38 % des voitures neuves vendues en 2016

 

Les véhicules diesel n’ont représenté que 38 % des ventes de voitures neuves aux particuliers depuis le mois de janvier. Une chute historique et qui devrait encore s’accélérer sur le reste de l’année 2016.

Ventes véhicules diesel

Les voitures diesel représentaient 44 % des ventes en 2015.

D’après les chiffres communiqués par un constructeur automobile, les véhicules diesel ne représentent plus que 38 % des achats des Français en 2016. La part de modèles diesel dans les ventes a pratiquement été divisée par deux depuis 2012, où elle représentait encore 64 % des choix des Français. En termes de volume, les ventes de modèles diesel aux particuliers ont reculé de 14,8 % en 2015, alors que celles des véhicules essence ont augmenté de plus de 20 %.

Le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) prévoit une poursuite de la tendance sur le reste de l’année 2016. Le diesel ne devrait plus représenter qu’un tiers des achats des particuliers sur l’ensemble de l’année. La fin des bonus écologiques proposés par le gouvernement en 2015 explique en partie cette chute : les véhicules diesel, qui émettent en moyenne 15 % de CO2 de moins que les voitures essence, étaient alors avantagés car moins polluants. Les tarifs du gasoil à la pompe affichent également une augmentation d’un centime d’euro par litre depuis janvier 2016. Enfin, les particuliers se tournent de plus en plus vers les véhicules hybrides, en croissance de 22 % en 2015.

D’après une analyse du cabinet LMC Automotive, les ventes de voitures hybrides pourraient tripler en trois ans en Europe.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres