Les diesels d’avant 2006 sont interdits du Grand Paris

A partir du 1er juin 2021, tous les véhicules classés Crit’Air 4 sont bannis du Grand Paris : ainsi tous les diesels d’avant 2006, les deux-roues d’avant 2004 et les poids lourds d’avant 2010 ne pourront plus y circuler.

embouteillages-paris

Le Grand Paris est l’une des zones à faibles émissions (ZFE) les plus en avance sur la restriction des véhicules polluants. A partir de ce 1er juin 2021, tous les véhicules possédant l’étiquette Crit’Air 4 ne pourront plus y circuler. Cela englobe ainsi toutes les voitures diesels immatriculées entre 2001 et 2005, les deux-roues d’avant 2004 et les poids lourds, autobus et autocars d’avant 2010.

Cette interdiction n’est pas totale : elle empêche de circuler dans la zone délimitée par l’A86 en semaine, entre 8 heures et 20 heures. Pour le moment, cette mesure mise en place dans la ZFE reste pédagogique, il n’y aura donc pas de verbalisation avant la fin de l’année. La ville de Paris, néanmoins, a déjà mis en place des sanctions pour réprimander les Crit’Air 5 depuis 2017 et Crit’Air 4 depuis 2019 (deux ans avant le Grand Paris).

Les Crit’Air 3 seront interdits l’année prochaine

Cette interdiction de circulation dans le Grand Paris concerne déjà les Crit’Air 5 (diesels d’avant 2001) et non classés depuis juillet 2019. Sur les 79 communes que compte la zone, seules 67 sont engagées dans le dispositif. Ce qui équivaut à 91% des habitants. Créteil et Bobigny, par exemple, se sont opposés à l’instauration de ces mesures, les estimant injustes socialement.

Le calendrier des interdictions au sein de la ZFE va s’étendre progressivement. En juillet 2022, les vignettes Crit’Air 3 seront à leur tour concernées : les essences entre 1997 et 2006 et les diesels entre 2006 et 2011. En juillet 2024, les Crit’Air 2 seront aussi interdits. Ce plan est calqué sur celui de la ville de Paris et doit aboutir, à terme, à l’interdiction pure et simple de tous les véhicules thermiques (essence et diesel) en 2030.