Feu vert pour les tests de voitures autonomes en France

 

Suite à l’adoption d’une ordonnance par le gouvernement, les véhicules autonomes sont désormais autorisés à circuler sur la voie publique en France.

Voiture autonome

« Concept 26 », le concept de voiture autonome du constructeur suédois Volvo.

Lors du conseil des ministres du 3 août, le gouvernement a donné son feu vert à la circulation des véhicules autonomes (voitures sans conducteur ou dotées de systèmes d’aide à la conduite) sur les routes françaises. Le compte rendu publié par l’Elysée explique que l’ordonnance adoptée « introduit la notion d’autorisation de circulation sur la voie publique spécifique à l’expérimentation » des véhicules autonomes.

Cette décision sera suivie par « la construction d’un cadre réglementaire solide au travers d’un décret en Conseil d’Etat ». Le gouvernement souhaite ainsi que « la France soit reconnue comme une terre d’expérimentation du véhicule autonome (…) afin de préparer les nouvelles mobilités de demain ».

Une piste de progrès pour la sécurité routière

D’après le compte rendu, le véhicule autonome « devrait avoir des capacités de réaction et d’adaptation supérieures à celles d’un conducteur humain ». Le conseil des ministres y voit « une piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière », précisant qu’il s’agit d’une « étape incontournable vers une mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics, et des transports plus efficaces et plus respectueux de l’environnement ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres