En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Le gouvernement lance une consultation autour de la voiture autonome

Le développement de la voiture autonome est un enjeu économique et un enjeu de sécurité routière majeur. Pour cette raison, le gouvernement a décidé de lancer une 1ère consultation d’acteurs privés et publics.

Voitures autonomes

Lors d’un récent communiqué, le ministère de l’Ecologie a annoncé le lancement d’une 1ère consultation des acteurs, privés et publics, concernés par les enjeux du développement du véhicule automatisé.

La note énumère ainsi les acteurs de la construction automobile, des transports, du numérique, de l’assurance automobile, de la sécurité routière, ainsi que les collectivités locales, les associations d’usagers ou de consommateurs.

D’après le ministère, une consultation plus large, cette fois associant le public, sera lancée au mois d’octobre.

Préparer la filière automobile française

La voiture autonome constitue selon le ministère un enjeu économique majeur, avec le souhait que la filière automobile française s’y prépare. « Elle a des atouts mais ne doit pas se laisser distancer dans cette compétition mondiale, tant en termes de technologies que de nouveaux modèles économiques », met en garde le communiqué.

Le développement du véhicule autonome est également une des grandes préoccupations pour les acteurs de l’assurance IARD. La question de la responsabilité en cas d’accident reste entière alors que la notion de conducteur risque de changer dans les années à venir. La diminution progressive du nombre d’accidents de la route, voire leur disparition, pourrait également avoir des conséquences durables sur le secteur.