En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Le gouvernement accélère le développement des voitures autonomes

La ministre des Transports Elisabeth Borne a présenté un plan d’action pour le développement des voitures autonomes en France. 16 expérimentations vont être menées et soutenues par l’Etat.

voiture autonome

La voiture autonome a de beaux jours devant elle : son développement fait partie des ambitions du gouvernement. Ce mercredi 24 avril, la ministre des Transports Elisabeth Borne a présenté un plan allant dans ce sens. Concrètement, l’Etat va soutenir 16 expérimentations qui vont être menées partout en France sur des véhicules autonomes. Coût de l’investissement : 120 millions d’euros, dont 42 millions financés par l’Etat.

Ces expérimentations devraient permettre de valider les technologies et usages des voitures autonomes. A l’horizon de 2020, l’objectif final est d’autoriser la circulation des automobiles ou autres véhicules sans chauffeur sur l’ensemble du réseau routier. Cette innovation majeure pourrait faire partie de la Loi d’orientation sur les mobilités (Lom), qui sera votée au Parlement cet été.

Une solution en milieu rural

Le développement des voitures autonomes pourrait être une solution pour pallier le manque de transports, notamment en milieu rural et péri-urbain. « Dans notre combat pour que la mobilité soit accessible à tous nos concitoyens, où qu’ils vivent, les véhicules autonomes sont une des réponses pour apporter des solutions de déplacement à tous et partout, en particulier en milieu rural », a notamment expliqué la ministre des Transports.

De nombreuses entreprises et sociétés publiques sont impliquées dans le projet, comme PSA, Renault, la RATP, Transdev ou encore Keolis. Depuis 2015, 80 expérimentations ont déjà été menées en France, avec plus de 200 000 kilomètres parcourus par des véhicules autonomes. Elisabeth Borne veut aller plus loin : « Nous allons en effet atteindre 1 million de kilomètres parcourus d’ici 2022 », a-t-elle annoncé.