Nouvelle voiture autonome : quel type d’assurance ?

La voiture autonome pourrait bien renverser non seulement les habitudes de conduite des automobilistes mais aussi le système d’assurance auto entier tel qu’on le connaît aujourd’hui ! Il faudra bien couvrir des flottes entières de voitures et non plus les particuliers seulement.

voiture autonome

La voiture autonome est un bijou de technologie ! Comme son nom l’indique, elle se conduit seule… Ce qui mènera à de nombreuses évolutions de ce type de mobilité tant pour la voiture individuelle que pour les robots-taxis, les bus ou les camions ! D’autant plus que ces modes de transport ont évidemment vocation à être connectés et communicants. Mais cela ne va pas sans certaines compensations, notamment au niveau de la sécurité et des assurances.

Véhicules électriques : Tesla se lance dans l’assurance !
Lire l'article

Les réassureurs : en position de force

La responsabilité de beaucoup plus d’acteurs est engagée ! Car ce sont les voitures au niveau mondial qui nécessitent d’être couvertes, et non plus seulement les automobilistes. Cela entraîne donc la responsabilité de tous les constructeurs et de tous les acteurs de l’automobile en chaîne. Ce sont donc les réassureurs qui tirent leur épingle du jeu avec l’arrivée de la voiture autonome. En effet, leur rôle est d’assurer les assureurs eux-mêmes. Qui mieux qu’eux pourrait prendre en charge des risques à un tel niveau ?

Google, Uber et Baidu, leaders dans le développement technologique ou dans le business de taxis et voitures partagées, ont déjà annoncé vouloir travailler avec les réassureurs. Apple souhaitant plus que jamais devenir incontournable en la matière avec « Apple Car », projet de voiture électrique autonome, que le géant désire commercialiser d’ici 2025. Baidu, moteur de recherche le plus puissant en Chine, est d’ores et déjà en partenariat avec Swiss Re, société d’assurance et de réassurance.

Les assureurs traditionnels et les réassureurs devront donc vite mettre en place des solutions de co-assurance pour éviter le duel dans la course aux parts de marché concernant la voiture autonome !