En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les voitures autonomes en France, c’est pour 2020

Suite au rapport rendu lundi au gouvernement, les voitures autonomes devraient faire leur apparition sur les routes françaises dès 2020. Cette annonce pose de nombreuses questions auxquelles vont devoir répondre les pouvoirs publics d’ici là.

voiture autonome

Il va falloir s’y préparer, les voitures autonomes arriveront d’ici deux ans en France. Un rapport a été présenté hier au gouvernement et annonce leur mise en circulation sur les routes « d’ici 2020-2022 », avec des expérimentations l’année prochaine pour :

  • Les véhicules autonomes de niveau 3, où le conducteur peut laisser la conduite autonome mais peut reprendre le contrôle à tout moment ;
  • Les véhicules autonomes de niveau 4, où le conducteur délègue totalement la conduite sur certaines parties de la route.

Désormais, le plus grand chantier à mener concerne les réflexions sur le cadre législatif et réglementaire. Les premières mesures sur la question devraient être présentées d’ici cet été au sein de la Loi d’orientation des Mobilités (LOM). Les évolutions du Code de la route et du permis de conduire seront évidemment les plus attendues.

Des objectifs économiques mais aussi sociétaux

D’autre part, des études doivent être menées avec des professionnels de l’assurance auto et des juristes sur le principe de responsabilité en cas d’accident. La question de savoir à qui revient la faute (conducteur ou constructeur) sera l’élément central de ces consultations. Les autres chantiers concerneront les thèmes de cyber-risques et de protection des données personnelles.

Ce rapport veut accélérer le développement des voitures autonomes en France afin de devenir le leader mondial. Des efforts économiques sont d’ailleurs effectués par les pouvoirs publics pour soutenir les différents projets. Le gouvernement veut assurer également des aspects sociétaux comme par exemple une meilleure mobilité dans les zones rurales et pour les personnes âgées.