Pare-brise fissuré : quelles démarches suivre ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 298€* d’économies pour un contrat au même niveau de garantie !

Si vous venez de subir un accident et que votre pare-brise se retrouve fissuré, il y a de grandes chances pour que vous vous posiez ces questions : quelles sont les démarches à suivre au niveau administratif ? Est-ce que mon assurance auto va prendre en charge la réparation ? Quels dangers je risque en continuant à rouler avec mon véhicule ?

La situation compliquée du pare-brise fissuré

A quoi est dû un pare-brise fissuré ?

Le plus souvent, lorsque votre pare-brise a été impacté au point de se rayer, cela est dû à l’une de ces situations :

  • Projection de graviers suite à une conduite sur une route particulièrement abîmée ;
  • Accident de la route avec un impact sur le pare-brise ;
  • Vandalisme ;
  • Collision avec un oiseau ;
  • Si les dommages sont consécutifs à un vol ou à une tentative de vol, c’est la garantie vol qui sera mise en jeu.

Ici, nous nous intéressons surtout au cas du sinistre auto.

La législation française : intransigeante sur le pare-brise endommagé

Même si vous avez subi un sinistre de taille et que vous ne pouvez pas réparer tout de suite la fissure qui s’est formée le long de votre pare-brise (information remontée auprès de l’assurance, délais de réparation auto etc.), la législation française interdit formellement de conduire avec un pare-brise endommagé.

Les raisons ? La vision altérée du conducteur à cause de la rayure et donc l’augmentation du risque d’accident sur les routes.

La police peut donc procéder à un arrêt de votre voiture et vous attribuer une contravention de 4e classe, à hauteur de 375€ !

Astuce Malynx !

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, choisissez la meilleure assurance auto pour vous, en comparant les multiples offres sur le marché et en réalisant un devis d’assurance auto !

Pare-brise fissuré et assurance auto : est-il pris en charge ?

Est-ce qu’il existe une garantie pare-brise fissuré ?

Il n’existe pas à proprement parler une garantie assurance auto spéciale pour le pare-brise fissuré. C’est la garantie « bris de glace auto » qui pourra couvrir vos besoins en cas de pare-brise impacté.

Que couvre exactement la garantie bris de glace auto ?

La garantie bris de glace est toujours incluse dans les assurances tous risques mais également dans certains contrats au tiers.

Cependant, si vous avez seulement une assurance au tiers, vous n’êtes pas couvert par la garantie bris de glace, sauf si vous avez souscrit une option complémentaire.

La garantie bris de glace auto protège des dommages causés aux éléments vitrés transparents d’un véhicule, dans des cas variés comme le vandalisme ou l’accident.
Les pare-brises avant et arrière, les glaces latérales et les vitres des portières, sont comprises dans cette garantie au contraire des rétroviseurs.

Le saviez-vous ? La définition du bris de glace diffère selon les assurances. Certains contrats d’assurance auto peuvent couvrir uniquement le pare-brise, d’autres couvrent les toits vitrés panoramiques.

N’hésitez donc pas à relire votre contrat auto de façon minutieuse pour vérifier vos garanties « bris de glace ». Sont couverts seulement les éléments vitrés listés dans le document officiel.

Réparer ou remplacer son pare-brise fissuré ?

Les situations où l’on peut réparer le pare-brise

C’est avant tout l’ampleur des dégâts sur le pare-brise qui détermine le type d’opération nécessaire. Un pare-brise n’est pas forcément à changer pour un impact. S’il dégrade la vision du conducteur, c’est un motif tout à fait valable pour que votre voiture soit refusée au contrôle technique et donc, synonyme de changement de pare-brise.

Un pare-brise fissuré d’environ 30 cm doit être remplacé, car même sans impact, il est très dangereux de rouler avec un tel éclat. La fissure ne risque pas de faire éclater toute la vitre immédiatement mais de grandir et de fragiliser toujours plus la pièce.

Dans tous les cas, il est toujours plus sage de procéder à la réparation de son pare-brise, même en cas d’impact minime, juste après le choc et quelle que soit sa taille.

Comment fonctionne la réparation du pare-brise ?

Pour un impact

Le principe est assez simple. Les experts utilisent une résine à injecter sous pression dans le verre, à l’endroit de l’impact. Peu après, la résine est asséchée et finit par durcir aux UV ou sous l’action du soleil. Enfin, le surplus de résine est gratté et tout est poli afin d’atténuer la trace du point de choc. Comptez environ 45 min pour une telle opération.

Si vous êtes allés dans un garage de qualité, vous le remarquerez : la zone égratignée doit être à peine perceptible et ne doit aucunement entraver la vision du conducteur.

La moindre bulle dans l’impact doit être évacuée ! S’il y a encore de l’air dans la fissure, le pare-brise n’en est que fragilisé. Environ un impact sur deux finit par se fissurer dans les semaines qui suivent sa réparation et il faut presqu’automatiquement envisager de remplacer le pare-brise.

Pare-brise fissuré : pas de réparation possible ?

En cas de fissure dépassant les 30 cm, le pare-brise n’est pas éligible à la réparation. Il faut en acheter un nouveau, ce qui risque d’alourdir le devis de réparation auto.

Quel est le prix ?

Le tarif de réparation d’un impact pare brise tourne entre 350 et 550 € et peut prendre plusieurs heures.

Si vous avez une garantie bris de glace, vous ne payez aucun coût de réparation.

Les conseils pour éviter toute fissure sur son pare-brise

Veiller à l’entretien de son véhicule

Pour veiller au bon entretien de votre voiture, il faut absolument mettre en place certains rendez-vous :

  • Le contrôle technique ;
  • La révision ;
  • Le contrôle par un expert dès qu’il y a un doute sur une pièce ou un détail de la voiture.

Eviter certaines routes qui favorisent les chocs

Les routes cabossées ou qui ne sont pas goudronnées et qui présentent des nids-de-poule sont les pires ennemis des brèches sur les pare-brises. Déclenchant un gros choc sur la vitre, ces obstacles routiers empirent l’état de la fissure sur le pare-brise.

Ne pas exposer sa voiture à des différences de température trop soudaines

Les chocs thermiques sont à proscrire pour maintenir un pare-brise en bonne et due forme ! A titre d’exemple, lorsqu’il fait très chaud l’été, l’habitacle d’une voiture peut très vite grimper à 70°C. Si le conducteur souhaite compenser cette forte chaleur en mettant la climatisation en marche, cela provoque une fragilisation de la vitre.

Garez votre véhicule à l’ombre, dans un endroit clos et couvert, dans la mesure du possible. Sinon, utilisez un pare-soleil pour minimiser ces contrastes de température.

Questions annexes 

Est-il dangereux de rouler avec un pare-brise fissuré ?

En plus d’être susceptible de payer une contravention de classe 4, vous risquez de vous mettre en danger en roulant avec un pare-brise fissuré. La fissure peut gêner votre vision et augmenter vos chances de créer indirectement un accident de la route. Une vitre possédant un impact perd de sa rigidité et de sa solidité à chaque choc rencontré sur la route, même s’il n’y a pas de risque de casse complète.

Puis-je avoir un malus ou être résilié en cas de pare-brise fissuré ?

La réparation de votre pare-brise est souvent prise en charge par votre assurance auto sans malus ! Dans le cas d’un bris de glace, le Coefficient Réduction-Majoration (le système de bonus/malus) n’est pas impacté et il baissera l’année suivante, comme si vous n’aviez pas déclaré de sinistre.

Est-ce que je risque une amende en roulant avec un pare-brise endommagé ?

Si vous roulez avec un pare-brise fortement ébréché, dont la fissure excède 30cm, vous êtes passible d’une contravention de quatrième classe, d’un montant de 375€.

Cet article vous a-t-il été utile ?