En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Rayures sur auto après réparation au garage : que faire ?

Jihane Bensouda - mis à jour le

Il peut arriver qu’une réparation de votre véhicule par un garagiste engendre… une nouvelle réparation. En effet, une petite négligence (ou plus rarement la malveillance) du réparateur peut vous faire constater des rayures sur la carrosserie de votre auto fraîchement sortie du garage. Inutile de s’énerver, la plupart du temps une solution à l’amiable est rapidement trouvée, mais parfois le litige est plus conséquent, c’est pourquoi votre comparateur d’assurances auto LeLynx.fr vous fournit quelques clés pour obtenir réparation.

Le garagiste est responsable de votre auto tant qu’elle est dans ses locaux

Le saviez-vous ? Le garagiste est tenu de remplir quatre obligations: information, conseil, réparation et garde. L’obligation de garde rend le professionnel responsable de toute détérioration de votre véhicule durant son séjour chez lui, sauf cas de force majeure. En d’autres termes : à moins qu’un tremblement de terre n’ait fait tomber votre auto sur une armée d’outils acérés, toute rayure apparue au cours de la réparation est imputable au garagiste.

Le garagiste peut spontanément prendre ses responsabilités et offrir de réparer la carrosserie abîmée à ses frais, c’est un cas de figure à ne pas écarter (car non les réparateurs ne sont pas tous des escrocs assoiffés d’argent). Si vous constatez cette rayure plusieurs jours après avoir récupéré votre auto – et que vous êtes formel sur la responsabilité du garagiste – commencez par lui demander réparation par lettre recommandée. En cas de refus de la part du professionnel, il faut alors se tourner vers d’autres interlocuteurs.

En cas de litige : plusieurs aides possibles

  • Informez les instances nationales des professionnels de l’automobile, telles que le CNPA ou la FNAA. Elles pourraient bien répondre à votre demande pour maintenir une bonne image de la profession.
  • Tournez vous vers les associations de consommateurs qui vous aideront à défendre vos intérêts. L’association 60 Millions de Consommateurs fournit une liste d’organisations sur son site.